ChroniquesdesanfranciscoLes chroniques de San Francisco (Tales of the city)

 

 

 

LesnouvelleschroniquesdesfLes nouvelles Chroniques de San Francisco (More tales of the city)

 

 

 

AutreschroniquesdesfAutres chroniques de San Francisco (Further tales of the city)

 

 

 

BabycakesBabycakes (Babycakes)

 

 

 

DunbordalautreD'un bord à l'autre (Significant others)

 

 

 

ByebyebarbarylaneBye-bye Barbary Lane (Sure of you)





HEARTS2


L'auteur raconte la vie rocambolesque des occupants d'une petite maison bien sympathique de San Francisco. Ces personnes sont vraiment toutes différentes et typiques : il y a Mary Ann, la provinciale un peu coincée, Michael, l'homosexuel qui rêve du prince charmant, Brian, le dragueur, Mona, la hippie et surtout la propriétaire Madame Madrigal ! Tous évoluent dans le San Francisco des années 70 et 80. Ce qui leur arrive est vraiment complètement fou mais on se prend facilement au jeu.

On découvre la vie folle (à tous les points de vue !) de SF à l'époque bénie où le SIDA n'existait pas encore puis l'apparition de celui-ci et ce qu'il a changé dans les relations. On découvre comment une génération, jeune et sans souci dans les années 70 se range peu à peu et devient plus mature. L'auteur crée un suspense dans chaque tome avec une histoire fantasque et mystérieuse centrée sur un personnage. Et les chapitres étant très courts, il est vraiment difficile de poser le livre ! Allez, encore un chapitre et j'arrête ! Plus qu'un et j'éteins ! ..... Ouh là ! C'est 3 heures du mat ! Mais il ne me reste plus que 50 pages ! Tant pis, je dormirais mieux demain !

C'est la 3ème fois que je lis cette saga (une fois en français, une fois en anglais et rebelote en français). J'adore ces livres et ces personnages si attachants (en fait surtout Michael qui est adorable de gentillesse). J'aime voir leur évolution même s'il y en a que j'apprécie moyennement (comme celle de Mary Ann). Cà m'a aussi permis de découvrir toute une époque insouciante où les gens ne pensaient qu'à s'amuser mais qui sont vite retombés dans la triste réalité. Et les histoires délirantes permettent d'accentuer la mentalité de ces années. J'ai ri, j'ai souri et j'ai pleuré en lisant les 6 tomes et j'en ai gardé un souvenir inoubliable !

*Livres relus la dernière fois en 2001*