LesdemoisellesdelilefeydeauA Nantes, au XVIIIème siècle, Pascaline, 13 ans, et Noélie Phillipot, 18 ans, sont les 2 filles d’un armateur relativement aisé. La plus jeune ne rêve que d’aventure alors que sa sœur est promise à un officier de la Marine, un noble breton froid et distant. Sur la demande de Pascaline, la famille fait l’acquisition d’un jeune esclave noir, Sam, pour le soustraire à sa maîtresse cruelle. Il s’avère que celui-ci est très intelligent et tient compagnie à la jeune fille. Mais celle-ci s’échappe seule de la maison pour aller voir le port et manque de se faire enlever par des malfrats. Heureusement, l’intervention de Jérémie O’Connor, officier d’origine irlandaise, la sauve et il la ramène chez elle où il fait la rencontre de Noélie. Mais il n’est pas le seul à s’intéresser à la jeune femme et certains sont prêts à tout …

Roman pour la jeunesse, l’histoire est assez intéressante malgré sa simplicité et sa fin prévisible. On découvre la compagnie des Indes, Nantes à cette époque, la vie des armateurs et des marins sans pour cela rentrer trop dans le détail. La chose la plus désagréable que j’ai trouvé est une certaine lourdeur au style d’écriture avec une impression d’énumération des évènements, sûrement dû à l’emploi très fréquent du présent. Dommage car les thèmes abordés, comme l’esclavage, sont très bien développés.

*Livre lu en 2006*