NouvellesdebretagneSol invictus de Fabien Lécuyer
Libre stance ! de Bernard Trébaol
Tír na nóg de Sylvie Rouch
Sous le sable de Thomassaint
Mort à Denise de Patrick Pommier
Le stagiaire de Sylvie Le Bras
Vous éloignant, de René Péron
An treizher-levrioù de Jean Le Clerc de la Herverie

Recueil publié à l'occasion de la Quinzaine des éditeurs de Bretagne 2007, on y retrouve quelques nouvelles d'auteurs bretons ayant pour thème les libraires et les librairies : un homme raconte sa vie et ses souvenirs à une libraire par livres interposés; dans une société très contrôlée, les mots et les livres deviennent une denrée rare; un homme malade pense à ouvrir une librairie mais la montée du nazisme en Europe lui fait peur; après un grand chamboulement, un homme ne pense qu'à retrouver un endroit particulier et passe son temps à écrire des petits poèmes; un libraire passionné de romans policiers envisage de se débarrasser de sa femme; une libraire prend en stage un jeune en réinsertion et essaie de lui faire découvrir les livres; un client fréquente une librairie à la recherche de titres écrits par des Kurdes et quant à la dernière, elle est écrite en breton et à part son titre que j'ai pu traduire, je n'ai aucune idée de ce qu'elle raconte …

Mon impression de ce recueil est très mitigée, comme c'est en général le cas avec les nouvelles. J'ai trouvé l'idée de la première (les résumés des nouvelles correspondent à leur ordre dans le livre) très intéressante mais je n'ai pas du tout aimé le style, qui se veut tourné vers l'oral, comme si quelqu'un nous racontait ce qu'il s'était passé. Cela donne une narration beaucoup trop hachée à mon goût. Pour "Libre stance !", là aussi, l'idée était originale mais j'ai été un peu déçue de son développement. Pour l'histoire de Sylvie Rouch, elle m'a fait penser à "Inconnu à cette adresse" dans l'idée de base même si cela se révèle différent au final. "Sous le sable" fait partie de mes préférées mais elle n'est pas dans celles de tête malgré tout. J'ai aimé son petit côté apocalyptique. Mes 2 nouvelles préférées, celles qui relèvent le tout à mon goût, ce sont d'abord celle de Patrick Pommier (on reconnaît que je suis une grande fan de romans policiers et de chutes percutantes et le style est simple et efficace, comme je l'aime) et ensuite celle de Sylvie Le Bras, qui donne une note d'espoir et qui est ancrée dans la réalité actuelle. Pour la dernière (en français tout au moins), j'avoue que je n'ai pas accroché du tout ! Dommage pour celle en breton, ils auraient pu en fournir une traduction française parallèle et j'aurais eu beaucoup de plaisir à essayer d'associer les mots pour améliorer mon peu de vocabulaire dans cette jolie langue ! La seule chose que je peux traduire est son titre : "Le passeur de livres" !

Les avis d'Yvon et de Sylire !