Onnestpaslapourdisparaitre

En 2004, Monsieur T., souffrant de la maladie d'Alzheimer, a tenté de tuer sa femme en la poignardant de plusieurs coups de couteau. Mais il ne rappelle pas de ce qu'il a fait et encore moins des raisons qui l'ont poussé à ce geste. Il ne sait même plus son prénom et se voit placé en institut spécialisé …

Mon résumé est plutôt court mais l'histoire de base est simple : on va plonger dans l'esprit perturbé de Monsieur T. et découvrir ce que peut être sa vie, ses sentiments, sa perception de la vie mais aussi la vie de son entourage et comment la maladie va influer sur ses proches. On peut dire que l'on ressort de ce livre difficilement indemne et on apprend beaucoup sur cette maladie qui risque de toucher de plus en plus de monde. L'auteur, par des monologues intérieurs de différents narrateurs, perturbe le lecteur en essayant de le mettre dans la même condition que le malade : on a du mal à parfois identifier qui parle : le malade, sa femme, le médecin, l'auteur elle-même. Elle entrecoupe le tout par des informations médicales et historiques sur la maladie, permettant au lecteur d'en apprendre plus. Cela reste une œuvre de fiction mais au ton juste, mêlant tristesse, colère, angoisse et incompréhension. Le sujet semble un peu convenu car on parle beaucoup de cette maladie en ce moment mais cela n'empêche pas que ce roman soit un roman fort et dérangeant.

L'avis d'Yvon.