EntredieuetmoicestfiniLinnea a 16 ans, va au lycée dans une petite ville au nord de Stockholm et est grande pour son âge. Hormis ses 1 m 80, c'est une adolescente typique, avec ses petits et grands problèmes et ses questions existentialistes propres à son âge. Depuis 120 jours, elle est amie avec Pia, une ado aussi grande qu'elle mais sûre d'elle et grande gueule. Mais voilà, Pia est morte et Linnea se retrouve toute seule, triste et frustrée par cette absence, et pour se soulager, elle parle au mur du dressing de sa grand-mère …

Je me suis jetée sur ce nouveau titre de Katarina Mazetti et je peux d'ores et déjà affirmer qu'il n'a pas détrôné son précédent dans mon cœur ("Le mec de la tombe d'à-côté"). L'histoire est intéressante et s'adresse aussi bien aux adultes qu'aux adolescents, ce qui est un plus pour ce livre. On y retrouve parfois l'humour grinçant et cynique qui semble propre à l'auteure et elle décrit particulièrement bien les sentiments et impressions de Linnea (la culpabilité, l'isolement, les difficultés de communication). Cela donne un roman parfois léger, parfois émouvant mais j'ai souvent eu la sensation d'avoir déjà lu ou vu une telle histoire (la confrontation d'une ado avec la mort) et je n'y ai pas retrouvé le coup de coeur de son premier livre (dans ce cas-là, la confrontation était celle de deux mondes différents). Une lecture qui plaira sûrement aux ados mais que je trouve un peu banale pour ma part.

Les avis de Gachucha, Chatperlipopette et de Bellesahi (si j'en oublie, dites-le moi !)