DebeauxlendemainsDans la petite ville de Sam Dent, dans le nord de l'état de New York, tout le monde se connaît. C'est l'hiver et Dolorès Driscoll effectue le ramassage scolaire comme à son habitude. Elle adore son travail et est très estimée dans la communauté. Mais ce matin-là, tout va basculer : un accident a lieu et plusieurs enfants sont tués ou grièvement blessés. Après la douleur de la perte qui soude les habitants, les avocats commencent à arriver dans l'espoir de trouver des coupables à accuser et des procès à gagner au nom des parents désespérés et des victimes : il y a Billy Ansel, par exemple, qui a perdu ses 2 enfants dans l'accident et Nicole Burnell, une adolescente prometteuse et jolie qui se retrouve dans un fauteuil roulant ...


Que dire de cette lecture ? D'abord, j'étais très attirée par cette histoire, qui met en lumière les travers et les bassesses humaines mais aussi des sentiments plus grands qui apparaissent quand les gens sont confrontés à un drame. En plus, un sujet pareil traité par Russell Banks … comment résister ? J'ai donc beaucoup aimé les trois quarts du roman, où l'auteur excelle dans la description des pensées et des attitudes des victimes, des parents ou de l'avocat, même si certaines révélations ou comportements ne m'ont pas franchement surprise. Les différents narrateurs qui racontent l'accident de leur point de vue sert merveilleusement l'histoire. Par contre, la fin ne m'a pas convaincue : je l'ai trouvée un peu facile, un peu bâclée, un peu trop convenue et cela m'a gâché le reste de ma lecture à posteriori ! Je ne suis pas sûre que cela se serait passé comme cela dans la réalité alors que tout le reste paraît très cohérent et crédible (il m'est difficile de vraiment expliquer ma sensation sans révéler trop du livre). A noter que ce livre a été adapté au cinéma et je compte bien voir ce film.