LespetitsruisseauxEmile et Edmond, septuagénaires vivant seuls dans un petit village, passent leur temps à la pêche. Mais Edmond a un passe-temps secret qu'il révèle à Emile : il peint … et ses tableaux sont des nus de femmes ! Il lui avoue aussi que le célibat forcé que son divorce a provoqué il y a des années lui pèse et qu'il rencontre des femmes en passant par des agences matrimoniales. Emile est perplexe, ne s'étant pas complètement consolé de la mort de sa propre femme mais le jour où Edmond meurt subitement, il prend conscience de son isolement et décide de faire quelque chose car il se rend compte qu'il ne peut plus vivre ainsi …

C'est la première fois que je lisais un album de Rabaté car j'étais moyennement attirée par son dessin un peu trop brouillon à mon goût (j'autorise le côté brouillon car il s'agit d'humour mais j'ai plus de mal s'il s'agit d'une histoire "sérieuse"). Mais j'ai été ravie de ma lecture, comme quoi, une histoire rondement menée et des personnages attachants peuvent faire oublier les dessins. Cet album, qui parle, en résumé, de la sexualité des personnes d'âge mur, est une réussite, mélangeant humour et émotion. J'ai ri plusieurs fois, j'ai écrasé une larme d'autres fois et j'ai été attendrie à certains moments. On ne peut que découvrir avec plaisir la transformation qu'Emile va subir, on l'encourage, on le soutient, on tremble pour lui parfois … c'est signe que l'auteur a fait passer toute une gamme de sentiments à travers des dialogues justes et sans excès et un dessin dont j'ai fini par oublier entièrement ce que me dérangeait dedans !

RoaarrChallengeChallenge Roaarrr : Grand Prix de la critique ACBD 2007.