WatchmenTomes 1 à 6 : Le comédien – Dr Manhattan – Rorschach – Le hibou – Laurie – Ozymandias

Les Gardiens sont des héros masqués qui faisaient régner la justice et qui poursuivaient les voyous et les voleurs avec un certain succès dans les années 1940 et 1950. Mais un décret du gouvernement américain les a rendus hors-la-loi dans les années 1960, mettant ainsi ces hommes et ces femmes en retraite anticipée. Et quand, en 1985, ces héros vieillissants commencent à disparaître de façon parfois violente, il n'y a qu'un pas pour penser qu'il y a un tueur de Gardiens qui sévit pour de sombres raisons …

Une fois n'est pas coutume : voilà une série d'Alan Moore que je n'ai que moyennement appréciée. En fait, je l'ai empruntée malgré mon peu d'attirance pour les dessins et surtout les couleurs, très vives et très agressives (sans compter les clashs entre certains tons !). Mais bon, il fallait que le style colle aux comics car c'était un hommage qui leur était rendu et le style graphique devait s'en rapprocher au maximum. Je dois dire que c'était quand même plutôt réussi car il était facile de s'imaginer en train de lire un comics de l'âge d'or de cet art. Je comptais surtout sur l'imagination d'Alan Moore pour me faire dépasser le dessin grâce à une histoire brillante et originale. Pour l'originalité, je ne peux pas me plaindre : des héros masqués humains, en général sans super-pouvoirs, avec des défauts et des qualités mais je dois avouer que pour l'histoire, très touffue, ne m'a pas vraiment entraînée. Submergée par des détails, des descriptions, des histoires parallèles, j'ai trouvé l'ensemble touffu et un peu trop long (je ne parle pas non plus des nombreuses coquilles et erreurs de grammaire et d'orthographe). Quand je suis arrivée à la fin, j'ai poussé un soupir de soulagement et de déception : soulagement pour voir enfin la fin arriver et déception pour une conclusion plutôt banale par rapport au reste (le genre qui fait se poser la question "tout ça pour ça ???"). Bref, une lecture bof-bof que je ne conseillerai pas pour découvrir l'œuvre d'Alan Moore.

RoaarrChallengeRoaarrr Challenge : Fauve d'Or, Alph-Art du meilleur album étranger 1989 - Will Eisner award, meilleure série limitée 1988 - Will Eisner award, meilleur album 1988 - Will Eisner award, meilleur projet réédition comics 2006.