bookingthruthursdayEn fait, qu'est-ce que la lecture ? Des romans, des bandes dessinées, des romans graphiques, des mangas, des livres électroniques, des livres audio — lesquels de tous ces "moyens" cités correspondent le mieux à la lecture de nos jours ? Sont-ils tous de la lecture ? Ou bien seulement quelques-uns d'entre eux ? Quels sont vos critères personnels pour considérer un médium comme de la lecture — pourquoi ? Si ce médium n'est pas considéré comme de la lecture, pourquoi cette considération ? Est-ce que cela importe vraiment ? Est-ce que cela a un impact sur votre désir de découvrir une histoire si vous apprenez que cette chose qui vous semblait prometteuse est dans un format que vous considérez comme n'étant pas de la lecture ? Partagez votre définition personnelle de la lecture et comment vous en êtes venu à cette conception.

***

Je suis plutôt généreuse dans ma définition de la lecture :) Tous les médiums cités sont de la lecture pour moi, y compris les magazines si on lit vraiment la majorité des articles. Je reconnais que côté magazines, je me contente souvent de les feuilleter et de lire quelques articles par ci par là alors pour moi, ce ne représente pas grand chose dans mon temps de lecture ... c'est quantité négligeable ! mdr !

De même, j'ai du mal avec les livres électroniques car je trouve très fatiguant de lire un long texte sur un écran, quel qu'il soit. Mais je reconnais le côté économique, même si je préfère me rabattre sur un livre papier (d'ailleurs, il y aurait de fortes chances pour que je finisse par imprimer le livre électronique que je voudrais lire !)

J'écoute occasionnellement des livres audio, en me baladant, en jardinant ou en faisant du point de croix par exemple mais j'avoue que j'ai plus de mal à retenir les personnages et l'histoire, comparé à un livre classique. Il faut croire que je suis plus visuelle qu'auditive dans ma mémoire !

Et bien sûr, les BD, romans graphiques et mangas sont de la lecture pour moi ... ceux qui visitent mon blog régulièrement le savent au vu de mes nombreux billets sur ces médiums.

Ma définition de la lecture est donc très large. Mais étrangement, j'arrive mieux à la définir en la considérant par l'autre bout de la lorgnette, c'est-à-dire du côté de l'écriture ! Un auteur écrit une chose : cela peut être une histoire, un roman, un essai, un document, un article, une histoire illustrée par un dessinateur ou par lui-même. A partir de là, la personne à l'autre bout qui va recevoir cette histoire, ou essai ou document .... est donc un lecteur, peu importe qu'il lise le texte sur du papier, sur un écran ou qu'il l'écoute (les aveugles n'ont pas le choix eux et cela ne les empêche pas d'être des lecteurs ... audio !).

Le médium importe donc peu pour moi et ne m'arrêtera pas pour découvrir une histoire qui m'intéresse, vu que je considère tous les médiums pouvant être orientés vers la lecture. Forcément, le prix, lui, va rentrer en compte ! mdr ! Mais à prix égal et disponibilité dans différents médiums, il y a quand même de fortes chances pour que je choisisse un livre traditionnel !