Lejournaldemonpere1Lejournaldemonpere2Lejournaldemonpere3Yoichi doit retourner à Tottori, sa ville natale, à l'occasion de la mort de son père qu'il n'a pas revu depuis de nombreuses années. Sa femme le pousse à aller assister à la veillée funèbre car c'est son devoir de fils mais Yoichi n'est pas très motivé. Il y retrouve sa famille, sa sœur, sa belle-mère, ses oncles et ses cousin et cette veillée est l'occasion de se remémorer la vie de ce père qu'il a finalement très mal connu et à qui il reproche toujours le départ de sa mère …

Voilà encore une œuvre marquante de Taniguchi ! Je ne vais pas parler du dessin toujours aussi délicat et réaliste car j'en ai suffisamment fait l'éloge dans mes précédents billets sur cet auteur. On reconnaît sans coup faillir qui a tenu la plume et le style du mangaka est toujours égal. D'ailleurs, dans la postface, Taniguchi se demande s'il a réussi à faire passer dans le dessin les émotions et les tiraillements et doutes intérieurs du personnage principal et c'est réussi car on arrive tout à fait à s'attacher et à comprendre celui-ci ! L'histoire, imaginaire même si elle se passe dans la vie natale de l'auteur, nous montre comment les sentiments peuvent être faussés par la méconnaissance des faits et que les pères sont aussi des êtres humains, avec leurs qualités et leurs défauts et qu'il ne faut jamais attendre leur mort pour les aimer pour ce qu'ils sont. C'est vraiment très émouvant de voir cet homme adulte réaliser qui était son père et modifier son opinion au fur et à mesure du déroulement des évènements racontés. Même si ma préférence reste à "Quartier lointain", "Le journal de mon père" n'est vraiment pas loin derrière !

Les avis de Naina et de Keisha. S'il y a d'autres personnes qui l'ont lu, signalez-vous que je rajoute les liens :)

RoaarrChallengeChallenge Roaarrr : Prix Jury Oecuménique, Mention spéciale du jury 2000 (pour le tome 1) - Prix Jury Oecuménique, Prix du Jury 2001 (pour la série).