LechemindessortilegesDix après le départ d'un homme important dans sa vie, une femme vient enfin le rejoindre dans sa maison isolée en pleine campagne, non loin d'un château abandonné. Cet homme, c'est l'adulte qui l'a guidée quand elle avait besoin d'une présence masculine, c'est celui qui la comprenait, avec qui elle partageait, avec qui elle parlait, qui connaissait tout d'elle depuis qu'elle était née. Mais son arrivée à la maison et les retrouvailles sont pour le moins étranges. Un conte différent apparaît sur le bureau de sa chambre tous les matins, les balades qu'ils font ensemble semblent avoir pour but caché de lui faire renouer le fil de ses souvenirs et la dame qui vient faire quotidiennement le ménage est aussi insaisissable qu'un fantôme …

Ah la la, me voilà bien embêtée pour rédiger mon billet ! Je m'attendais à une lecture intéressante mélangeant contes connus tels que La belle au bois dormant, Cendrillon ou Blanche-Neige (ce qui est le cas, je vous rassure, les contes sont présents et sont parmi les plus courants, de ceux qui ont bercé nos enfances) avec la psychée du personnage féminin principal. Et c'est dans le mélange que cela a fait couac avec moi : je voyais où l'auteure voulait en venir mais cela me semblait poussif et franchement, je me souciais assez peu de son parcours. J'ai ensuite appris qu'il y avait une part autobiographique dans ce livre et je crois que je commence un peu à saturer de tous ces romans introspectifs où les auteurs cherchent à régler leurs problèmes. Ce sont les leurs et de mon côté, je préfèrerais qu'ils les gardent pour eux-mêmes ! De plus, j'avais l'espoir de découvrir une atmosphère gothique et angoissante, à mi-chemin entre rêve et réalité mais certaines descriptions m'ont plutôt fait rire, avec leurs effets de manche ! Bref, une déception pour une lecture sur laquelle je me suis traînée comme une âme en peine.

Les avis en général plus positifs (mais certains restent un peu mitigés) de Sylire, Karine, Saxaoul, Leiloona, Clarabel, Malice, Praline, Sandrounette et Yv.

Des avis que je seconde totalement : Fashion et Brize.