AquandlesbonnesnouvellesDans un coin perdu dans la campagne du Devon, Joanna Mason a six ans et revient des courses avec sa mère, sa sœur et son petit frère quand un homme les attaque sauvagement. La petite fille est la seule survivante. Trente ans plus tard, à Edimbourgh, Reggie, 16 ans et livrée pratiquement à elle-même, travaille comme nounou chez le docteur Hunter, qu'elle apprécie particulièrement. Mais quand l'inspecteur Louise Monroe vient un beau matin rendre visite au docteur Hunter, celle-ci disparaît peu après et Reggie semble la seule à s'apercevoir de son absence. La jeune fille, qui est de son côté assaillie par des problèmes personnels, cherche pourtant à alerter les autorités car elle ne croit pas aux explications que donne le mari du docteur Hunter …

Mon résumé du début de ce livre ne lui fait pas vraiment honneur car il y a tellement de choses et de personnages qui vont se rencontrer et se croiser que cela n'a pas été facile de rédiger quelques lignes sans déflorer certaines révélations. Tout au long de cette lecture, on apprend qui est qui (apparemment, il y a des romans précédents avec certains des personnages comme l'inspecteur Louise Monroe ou Jackson Brodie mais on arrive très bien à suivre cette histoire sans l'avoir lu … comme moi !) et il est quand même conseillé de ne pas lire ce livre avec l'esprit trop occupé car l'histoire alterne entre les différents protagonistes et traite plusieurs sujets en parallèle (certains finissent par se rejoindre à la fin d'ailleurs). Le mystère est vraiment bien mené, on ne voit se profiler la solution que vers la fin (je dirais le dernier tiers du livre) mais on a droit à quelques rebondissements inattendus jusqu'à la fin. La description psychologique des personnages est particulièrement intéressante et réussie : Reggie est une adolescente à laquelle on ne peut que s'attacher et elle a été mon personnage favori du livre. Mais les autres ne sont pas en reste ! Le style est fluide, truffé de références littéraires (je ne peux que souligner le beau travail de traduction avec les quelques notes en bas de page qui viennent éclairer le lecteur), parsemé de touches d'humour un peu grinçant. D'ailleurs, heureusement qu'il y a cet humour pour alléger le tout car comme l'indique le titre, les bonnes nouvelles ne sont pas forcément légion dans l'histoire. Mais loin d'être totalement noir, on retrouve de l'espoir à droite et à gauche, des tragédies humaines, de la ténacité et une résilience qui donne une touche particulièrement réaliste et non édulcorée d'un monde pas toujours rose mais dans lequel les personnages doivent faire leur chemin. Une très belle découverte !

Les avis de Cathulu, de Cuné et de Carolyn Grey.