LateteenfricheGermain, 45 ans, célibataire, voudrait bien adopter Margueritte, une petite grand-mère toute frêle qu'il a rencontré par hasard au parc un après-midi. En fait, la vieille dame n'a pas d'enfants et vient s'installer régulièrement sur un banc pour lire et observer les pigeons. Germain finit par lui parler et Margueritte arrive à captiver son attention avec des extraits de "La peste" d'Albert Camus. Pourtant, Germain n'aime pas lire : les mots se mélangent quelques fois, sans compter tous ceux qu'il ne connaît pas mais Margueritte amène pratiquement toujours un livre lors de leurs rencontres devenues régulières …

Deuxième lecture effectuée dans le cadre du prix Inter-Comités d'entreprises CEZAM 2009, voilà un petit roman sans prétention mais ô combien sympathique ! Avec des mots simples, un humour très terre à terre et des réflexions particulièrement bien trouvées, on découvre l'univers de Germain, un homme qui n'a pas eu une enfance facile, qui a quitté l'école très tôt et qui n'a aucune attirance pour les livres … jusqu'à ce que sa vie croise celle de Margueritte. Et la vieille dame, sous des dehors effacés, réussit à l'apprivoiser, à lui parler des histoires dans les livres, de ce qu'on peut éprouver en tant que lecteur. L'humour est omniprésent tout au long du roman et l'amour des livres aussi. Mais c'est surtout le lien inter-générationnel, les échanges que chacun peut apporter à l'autre, le fait qu'il n'est jamais trop tard pour changer ou découvrir de nouvelles choses, qui sont au centre de l'histoire et le tout est traité avec tendresse et d'émotion mélangée de légèreté !

Les avis de Flora, Clarabel et Leiloo.