SwapHarvey a une douzaine d'années quand il effectue un échange avec Bleeder, le souffre-douleur de l'école : il récupère un bout de plastique contre le comics Superman N°1. Vingt ans après, Harvey n'a pas beaucoup évolué : il reste un éternel adolescent, tient une boutique de BD à Londres et n'a pas de petite amie régulière, pour ne pas dire pas du tout. Il s'en veut terriblement de cet échange d'adolescent, car maintenant, il sait combien cette BD vaut cher et il ne peut s'empêcher d'imaginer ce qu'il aurait pu faire avec cet argent. Quand la réunion des anciens élèves a lieu dans sa ville d'origine en Cornouailles, il décide d'y aller et de retrouver Bleeder pour lui demander ce qu'il a fait de cet album, prêt à tout pour le récupérer …

Voilà encore un roman sélectionné pour le prix Inter-Comités d'entreprises CEZAM 2009 et j'avoue que j'ai apprécié cette lecture, mélangeant un peu de suspense, un brin d'humour grinçant et des personnages hauts en couleur mais pas très brillants côté sociabilité et réussite. Je me suis très vite immergée dans l'histoire, et même si on voit comment tout va tourner pour notre anti-héros alors que lui-même ne le voit pas vraiment, je me suis bien amusée à le voir s'empêtrer dans des ennuis sans nom et surtout sans fin. Je ne peux pas dire que je me suis réellement attachée à ce loser de premier ordre mais il a un petit côté vulnérable assez sympathique, même si on a souvent envie de le secouer un bon coup pour qu'il réagisse. Je pourrais quand même reprocher un humour peut-être un peu faiblard et parfois facile (on pourrait s'attendre à mieux de la part d'un roman anglais) mais l'ensemble reste divertissant à défaut d'être surprenant et acide.

Les avis d'Amanda, BelleSahi, Cuné, Cathulu et Yv.