PeuraveugleMattieu, onze ans, est aveugle depuisqu'il est bébé suite à un accident de voiture qui a coûté la vie à sa mère. Il s'est adapté à son handicap, développant ses autres sens et vit heureux avec son père et sa sœur. Mais depuis quelques mois, la nouvelle petite amie de son père, qui est ophtalmologue, l'a convaincu de subir une greffe de cornée pour essayer de lui redonner la vue. C'est alors son anniversaire et toute la famille part en vacances au Lac Noir mais dès le départ, les choses ne vont pas se dérouler comme prévu : Mattieu a peur d'une présence menaçante qu'il devine à travers quelques flashs de lumière aussi soudains que perturbants …

Ma découverte de cet auteur de thrillers français commence par ce titre, bien que j'ai déjà noté depuis quelques mois son premier roman, "Crystale" dont j'ai pu lire quelques billets sur les blogs et qui m'attirait par son histoire. Là aussi, c'est l'histoire qui m'a interpelée, bien que le thème de la cécité ait déjà été exploité plusieurs fois dans ce genre, que ce soit en romans ou en films. Il est donc difficile de faire original et si le côté mystère du roman ne l'est effectivement pas vraiment, j'ai bien aimé la façon de décrire les ressentis de Mattieu, sa façon de faire avec sa cécité, que ce soit psychologiquement ou physiquement. Son personnage est très réussi et compense un peu les personnages soit disant adultes de l'histoire que j'ai trouvés pitoyables et puérils. Franchement, qui voudrait des parents pareils, aussi incapables ?… on dirait des adolescents, et pas des plus fûtés en plus ! Autant dire que ce côté du roman m'a passablement agacée, rendant artificiels et prévisibles tous les rebondissements de l'histoire. La fin ne m'a en rien étonnée (je l'ai vue venir assez tôt dans l'histoire) mais je l'ai trouvée un peu trop rapide, peu travaillée au niveau des motivations qu'on survole très brièvement. De même, je m'interroge aussi sur l'utilité des quelques passages en italique, plutôt décalés par rapport au reste. Malgré ces quelques défauts, on sent que l'auteur a une culture cinématographique et l'ensemble, avec son rythme enlevé et assez graphique, se lit facilement et rapidement, permettant de passer un bon moment, même si je crains qu'il soit vite oublié de mon côté.

Les avis de BelleSahi, Stéphanie, Un coin de blog, Madame Charlotte.