SiloindevousHEARTS2


Jun Nakayama, ancien acteur célèbre au temps du cinéma muet, a été le premier acteur d'origine japonaise à faire une si belle carrière à Hollywood mais celle-ci s'est arrêtée en 1922 de façon soudaine alors que la Californie connaît une montée en puissance du sentiment anti-japonais. Jun vit alors tranquillement de ses rentes mais il est solitaire et a une vie morne. Des années plus tard, en 1964, un cinéma dédié aux films muets s'ouvre à Los Angeles et un jeune journaliste contacte Jun pour une interview et pour éventuellement lui proposer un rôle car le jeune homme a aussi écrit un scénario. Jun hésite car, si la majorité de ses souvenirs est agréable, le meurtre inexpliqué d'un réalisateur avec qui il avait tourné plusieurs films, continue à lui peser …

Je suis une fan inconditionnelle de cinéma et particulièrement de cette période, où tout commençait et tout était possible alors il est évident que ce livre avait tout pour me plaire. Effectivement, j'ai de suite été sous le charme du récit, lent et aux multiples flash backs, qui nous plonge dans la vie et la carrière de JunNakayama. C'est l'acteur japonais qui est le narrateur et j'ai beaucoup aimé la façon dont il raconte ses souvenirs car j'avais presque la sensation qu'il s'adressait directement à moi comme un vieil ami. L'ensemble est empreint de nostalgie et m'a particulièrement touché car je suis moi aussi nostalgique de cette époque bien que je ne l'ai pas connue. Même si un certain nombre de personnages ont été inventés pour les besoins de l'histoire, on voit parfois apparaître une figure plus célèbre et le contexte historique est intéressant pour découvrir la vie des immigrants japonais aux Etats-Unis à cette période. Le suspense concertant le meurtre du réalisateur est un des moteurs de l'histoire mais ne révèle rien de bien surprenant, ce qui ne m'a pas empêcher d'être émue par la solitude du narrateur et sur toutes les occasions de bonheur qu'il a laissé passer parce qu'il n'a pas osé. Et étrangement, pour un livre qui rend hommage au cinéma muet, il montre aussi combien parler aux gens est important pour atteindre la sérénité et ne pas avoir de regrets. Un vrai régal !

Les avis de Sylire, Clarabel, Papillon, Cathulu, Amanda et Leiloona.