LettresdagatheAgathe est une petite fille qui grandit dans les années 1950 dans un village français. Elle aurait tout pour être heureuse mais sa mère ne semble pas l'aimer et ne s'occupe véritablement que de ses deux garçons, qui eux sont choyés. Le mari de cette mère secrète et distante, qui n'est que le beau-père d'Agathe, se soucie de la petite fille mais a peur de déplaire à sa femme et du coup, la laisse traiter Agathe comme si elle n'existait pas …

L'histoire d'Agathe est traitée sous forme de flash-back via des lettres que la petite fille devenue à présent grande adresse à sa mère décédée. On peut ainsi découvrir l'enfance sans amour, la froideur de la mère, voire même son mépris quand Agathe devient une jeune fille. Cette première partie est particulièrement dure car même s'il n'y a aucune violence physique, la violence psychique des humiliations est tout aussi dévastatrice. J'ai trouvé très difficile d'essayer de comprendre cette femme et même quand on apprend le pourquoi de son attitude envers sa fille dans la deuxième partie de l'album (sous forme d'une "enquête" menée par une Agathe adulte), je n'ai toujours pas réussi à accepter ses actions et son comportement, même si je peux comprendre une partie de ses choix (surtout dans le contexte de l'époque). Le dessin reste simple, les aquarelles naturelles et les couleurs sobres et les expressions sont très bien rendues. Le texte est assez dense car l'histoire en elle-même est déjà très complexe, les sentiments de ressentiment se mêlant à des sentiments d'incompréhension et d'amour non rendu, le tout empreint d'une pudeur qui en fait une lecture riche en émotion.