TokyolandJean-Yves Brückmann, illustrateur de son état, reçoit une invitation pour un salon du manga à Tokyo et c'est l'occasion pour lui de se remémorer et de raconter à sa fille ses quelques années passées dans la capitale japonaise alors qu'il sortait juste de fac. Il aborde ses motivations, sa vie quotidienne, la recherche d'un travail et les quelques stages qu'il a eu l'occasion d'effectuer en tant qu'assistant mangaka …

C'est bizarre, je ne suis pas forcément une grande fan du Japon mais je suis toujours très attirée par les BD qui en parlent, surtout quand celles-ci s'inspirent de faits réels. Alors, forcément, quand j'ai vu cet album sur les étagères de la biblio, je me suis jetée dessus (surtout que je sais que c'est un emprunt doublement rentabilisé car mon homme l'a lu aussi … avant moi, même !). L'histoire nous parle de la vie d'un jeune illustrateur français qui décide d'aller vivre quelques années au Japon avec un visa vacances-travail (voilà encore une chose que j'ai appris avec cette lecture !). Librement inspiré de la vie de l'auteur (et de son entourage), on découvre la vie quotidienne de son héros, avec ses hauts et ses bas, ses rencontres avec les japonais mais aussi avec les expatriés qu'ils soient Français ou Américains, la solitude qu'une vie dans un pays étranger peut entrainer, la difficulté d'obtenir un travail décent et son travail occasionnel d'assistant mangaka. Comme vous le voyez, il y a nombre de thèmes et tous aussi intéressants et bien traités. J'aurais peut-être préféré encore plus de détails sur la vie dans ce pays si différent du nôtre mais l'ensemble est très agréable et les dessins en gris bleuté m'ont assez plu (pas de problème d'identification de personnages pour une fois !). Je ne peux que le conseiller à tous ceux qui veulent connaître un peu le Japon par contre, pour les inconditionnels de ce pays, cela risque d'être un peu trop « léger » !