LacarteetleterritoireJed Martin est un artiste qui a du mal à socialiser avec ses semblables. Il vit seul, ne voit son père qu'aux fêtes familiales requises comme par exemple Noël mais a obtenu un certain succès dans son travail. Après avoir tâtonné dans différents arts, il connait la célébrité grâce à sa soudaine passion pour les cartes routières et les photos originales qu'il a fait d'elles. C'est l'occasion pour lui de rencontrer la superbe Olga, qui travaille justement pour la firme qui édite ces cartes routières servant de base à Jed …

Je n'ai pas trouvé facile de faire un petit résumé du début de ce roman car on plonge dès le départ dans un petit flashback qui explique un peu la vie de Jed, flashback que j'ai d'ailleurs eu du mal à repérer pour ce qu'il était car le changement d'époque n'est pas très évident au départ. Je me suis alors dit que cela partait sur un mauvais pied mais ensuite, la conception de l'art qu'a Jed est assez originale et intéressante et l'arrivée de différents personnages secondaires réels mais utilisés ici en tant que personnages de fiction m'a plutôt amusée. On y découvre Frédéric Beigdeder, Jean-Pierre Pernault et d'autres mais surtout Michel Houellebecq ! Mais mon amusement a commencé à s'émousser au fur et à mesure de l'histoire et de ses développements. Ces personnages de fiction ressemblent beaucoup aux vrais mais ce qui va leur arriver m'a rendu un peu mal à l'aise (je pense plus particulièrement à un de ces personnages mais je ne veux pas révéler son nom pour garder la surprise), sans compter que le roman ressemblait parfois à une vitrine publicitaire ! Mais cette fameuse surprise, qui m'a assez dérangée (je me demande surtout ce qui est passé dans la tête de l'auteur pour écrire un tel retournement de situation et ce qu'il signifie dans son subconscient !), est quand même arrivée à point nommé car mon intérêt commençait à diminuer, vu que Jed est assez passif et n'est pas forcément très attachant. Mais je crois quand même qu'il était temps pour moi d'arriver à la fin de ce roman car l'histoire me paraissait tourner un peu en rond, même si le style en est impeccable et si j'ai bien apprécié certaines petites réflexions et piques à propos de notre société actuelle et sur ce qu'elle peut devenir !

Les avis de Leiloona, Yspaddaden, George, Emeraude ... il me semble que j'en oublie sûrement !

Merci à PriceMinister qui a organisé un duel entre ce roman et Apocalypse bébé de Virginie Despentes.