LeanesesouvientpasLouis Levasseur est un écrivain en mal d'inspiration qui ne gagne plus sa vie grâce à sa plume. D'ailleurs, il a souvent des problèmes d'argent et ne sort pas forcément beaucoup, sauf pour aller faire quelques courses. Au retour d'une de ses sorties, il tombe sur des sacs poubelle éventrés par un chien en bas de son immeuble et y découvre un certain nombre de notices d'appareils électroménagers ainsi qu'un journal intime. Peu intéressé, il passe son chemin mais revient récupérer le journal pendant le nuit. Il découvre alors la vie d'une de ses voisines, une certaine Léa, qui parle de sa vie peu commune : elle ne sait plus se servir de sa cafetière ou de son grille-pain ou de sa machine à laver, même en lisant les notices d'utilisation …

Franchement, difficile de résister à un titre pareil, non ? En plus, il va y avoir un petit passage à ce sujet dans l'album, qui va totalement à l'encontre de ce que je pense du titre ! En tout cas, moi, il m'a de suite intriguée  et j'ai forcément voulu en savoir plus, vu que j'ai un niveau de résistance à la curiosité très très bas. Et puis, les dessins crayonnés sont de toute beauté, particulièrement les décors (mais les personnages sont aussi très bien). Je regretterais presque ce « petit » format, qui, je trouve, aurait tendance à limiter les dessins mais d'un autre côté, il donne aussi un petit côté intimiste à l'histoire qui lui va très bien. C'est presque comme si, à notre tour, nous lisions le journal intime de Louis Levasseur, le narrateur. Côté originalité de l'histoire, rien à redire : à partir d'un sujet plutôt commun ces derniers temps en BD, les auteurs ont réussi à traiter celui-ci de façon peu commune et pudique, tout en piquant notre curiosité. C'est vraiment une belle réussite et un bien bel album !