MesvalisesdiplomatiquesDans les années 1960, l'anglaise Brigid Keenan, journaliste de formation, rencontre et finit par épouser AW, diplomate, tout juste affecté au Népal après leur rencontre. La jeune femme se résigne à vivre la vie d'une « conjointe accompagnatrice » et de le suivre dans divers pays, tels que l'Ethiopie, la Belgique, Trinité-et-Tobago ou bien la Syrie et elle va découvrir que tous ces voyages sont loin d'être ennuyeux …

Ayant vécu plusieurs années hors de France (même si les pays sont nettement moins « exotiques » que ceux que l'auteure a découverts), j'ai de suite été attirée par ce livre quand j'ai vu le billet de Cuné dessus. J'aime voyager et je trouve qu'on apprend toujours plein de choses, que ce soit sur les autres mais aussi sur soi-même quand on se retrouve en terre étrangère. Alors, un récit qui raconte, de façon amusante et légère, la vie dans différents pays (et vraiment aux antipodes les uns des autres), cela ne pouvait que me plaire. Par contre, je n'ai pas toujours trouvé facile, surtout au départ, les digressions que fait l'auteure lors de sa narration. Elle commence par sa vie au Kazakhstan, où son mari est en poste lors de la rédaction de ce livre, mais elle aborde souvent d'autres petits moments dans le passé qui ont eu lieu dans d'autres pays (dont elle parlera ensuite). Du coup, quand j'arrêtais ma lecture le soir au moment de dormir, j'étais parfois un peu perturbée pour reprendre le fil et me rappeler où l'action en était ! Qui plus est, même si c'est léger et très facile à lire, ce n'est quand même pas un roman et j'ai par moments trouvé que je me trainais lors de cette lecture (j'ai mis presque une semaine à le lire et j'étais un peu étonnée de n'en voir toujours pas le bout !) Alors, c'est sûr, j'ai aimé voyagé à côté de Brigid Keenan, une femme sympathique et pleine d'humour, qui a su mettre en valeur plein de ces petites aventures inhabituelles qui émaillent la vie des voyageurs et des expatriés, mais j'en ressors néanmoins un peu perplexe sans pouvoir exactement dire pourquoi.