Vinci1Tome 1 : L'ange brisé

En 1519, François 1er se rend à l'abbaye de Vauluisant pour y déposer un tableau de Léonard de Vinci. Celui-ci est particulièrement horrible et ne doit être montré à personne. L'abbé Antoine, curieux, demande à en savoir plus et le roi lui dévoile les origines de l'histoire : tout aurait commencé à Milan en 1494, quand des notables de la ville ont été tués de façon violente et leurs visages volés …

Cette série, qui ne doit comporter que deux tomes (et j'espère que cela sera le cas !), peut plaire aussi bien aux fanas d'Histoire comme à ceux qui aiment le mystère et les enquêtes policières. Les meurtres ont forcément un mobile et on commence à deviner celui-ci au fur et à mesure de la lecture mais il faudra attendre la suite pour connaître le fin mot de l'histoire. Léonard de Vinci est entouré de mystère, montré sous un jour différent de ce que l'on connaît de lui et cela rend d'autant plus intéressant cet album. Les dessins soignés et précis décrivent merveilleusement bien cette époque : tous les décors sont ciselés à la perfection et les couleurs rendent l'atmosphère très réaliste. Difficile de dire pour l'instant si l'histoire ne me décevra pas au final (pour l'instant, c'est plutôt bien, même si je ne trouve pas vraiment de grande originalité à celle-ci) mais il est évident que je suis impatiente de voir le tome 2 sortir en librairie !
L'avis de La liseuse.

***

Edit du billet du 25 juin 2009

Vinci2Tome 2 : Ombre et lumière

François 1er continue de raconter à l'abbé Antoine, ce qui s'est passé en Italie quelques années auparavant. Des personnages bien en vue de la société italienne ont été tués et leurs visages arrachés, que ce soit à Milan, Venise ou Florence et à chaque fois, des témoins ont été là pour déclarer avoir vu une créature étrange sur les lieux du crime. Mais celle-ci semble toujours différente : une fois, elle sort de l'eau, une autre fois, c'est une chauve-souris géante ou bien un être caparaçonné et qui semble absorber la lumière …

Malgré mon impatience de voir sortir le tome final, j'avais un peu oublié cette série et c'est quand j'ai vu le tome 2 sur l'étagère de la biblio qu'elle m'est revenue en mémoire ! Enfin, pas tant que ça non plus car il m'a fallu relire le tome 1 avant d'attaquer la suite, histoire de me rappeler tous les tenants et aboutissants (je me rappelais juste de l'histoire en général mais pas des détails). Le tome 1 m'a fait exactement le même effet à la relecture que la première fois, une histoire agréable à lire à défaut d'être originale avec un mystère sur les meurtres dont le dénouement me semblait relativement facile à deviner. Eh bien, ce fut le cas ! Le second et dernier tome nous explique qui est responsable des meurtres et ses motivations mais j'avais donc deviné le tout dès le premier album. Côté dessins, ils sont toujours aussi travaillés et soignés mais je regrette un peu que les pages ne soient pas aussi « glacées » que le tome précédent (probablement du à un changement de technique d'impression de la maison d'édition mais cela m'a paru du coup un peu plus terne au niveau des couleurs). Léonard de Vinci reste mystérieux mais ce mystère s'efface au fur et à mesure des révélations, un peu décevantes à mon goût car bien trop prévisibles, comme je le craignais lors de ma première lecture du tome 1 ! Cela reste un honnête moment à passer pour tous ceux qui aiment l'Histoire et cette époque mais il ne faut pas s'attendre à des révélations fracassantes et originales !