UneombresurlavilleMike Bennett est policier à New York et est souvent appelé en cas de prise d'otage pour servir de négociateur. Mais alors que la dernière affaire sur laquelle il travaillait se termine mal, le voilà promu chef de l'équipe mise en place pour arrêter une nouvelle sorte de tueur en série. En effet, une vague de meurtres balaie Manhattan et semble l'oeuvre d'un homme caméléon, qui se fait appeler Le Professeur et qui choisit ses victimes dans les beaux quartiers de la ville … 

Cela fait un bon moment que je n'avais plus lu de livre de cet auteur, dont j'avais particulièrement aimé la série avec Alex Cross, dont je n'ai lu que les 3 ou 4 premiers titres. Il faut dire que j'avais été assez déçue par ses dernières parutions, que je trouvais peu originales et peu travaillées. Mais vu que j'ai emprunté ce livre à la biblio, je me suis dit que je ne risquais pas grand chose à me risquer dans cette lecture, histoire de voir si je trouvais que cela s'était amélioré. Résultat ? C'est bien un thriller rythmé, avec un flic attachant (et dont j'ai particulièrement aimé la famille peu commune qu'il a), un méchant qu'on pourrait éventuellement comprendre mais qui est quand même bien pâlot, une histoire qu'on voit venir de loin avec ses gros sabots, et tous les rebondissements requis pour tenir un peu en haleine. Mais si cela se lit vite et facilement, j'ai encore trouvé un côté assez « formaté » à l'histoire, avec toujours la même recette recyclée avec des variantes et une fin à se rouler par terre de rire tellement elle est ridicule et bien commode ! Alors disons que j'ai passé quelques heures de détente mais que cela sera aussi vite oublié (et je crois aussi que je vais plutôt essayer de terminer la lecture de la série avec Alex Cross et que je me limiterai donc à ces titres-là de l'auteur … du moins pour l'instant !).