LacucinaDans les années 1920, en Sicile, Rosa Fiore a huit ans quand naissent ses derniers frères. Elle est la seule fille d'une famille nombreuse et adore faire la cuisine, chose qui la calme et lui permet d'oublier tous les soucis. Mais quelques années plus tard, alors qu'elle s'éveille à l'amour, un événement tragique va bouleverser sa vie de jeune fille qui et provoquer sa fuite vers Palerme, où elle va vivre seule avec son perroquet dans une petite pension de famille, tout en travaillant travaille dans une bibliothèque de Palerme. Son seul loisir est toujours de cuisiner mais l'arrivée d'un étranger sur son lieu de travail va la sortir de sa routine quotidienne …

Ce court roman, qui se rapproche plus de la fable ou du conte que d'un roman traditionnel, a les senteurs et la saveur de la Sicile et de sa cuisine. Rosa, l'héroïne, adore cuisiner, comme son corps généreux le montre, et ce sera l'occasion pour l'auteure de parsemer des petits plats typiques tout au long des pages. Mais si le plaisir de cuisiner et ensuite de manger est sensuel, il va donc aussi de pair avec d'autres plaisirs tout aussi charnels. Rosa, qui est plutôt du type « vieille fille » au début du roman et qui nous raconte son passé, va se réveiller son corps et sa sensualité, grâce à un étranger très mystérieux. Cette histoire est donc truffée de scènes assez érotiques mais pour lesquelles je n'ai pas vraiment accroché et que je n'ai pas trouvées très « motivantes ». De même, je ne suis pas fan de cuisine (je fais le minimum) et donc la description des plats m'a laissé plutôt indifférente. L'histoire de Rosa est aussi très haute en couleurs, avec des personnages très typés (voire carrément clichés) et on découvre un enchainement de faits plutôt amusants à défaut d'être crédibles (mais je ne pense pas que l'auteure cherchait à être crédible !). Quant à la fin, elle m'a paru un peu facile et commode mais correspond au reste du roman. Cela reste une agréable lecture de détente mais que j'ai trouvé un peu trop exagérée dans ses descriptions, ses personnages et ses rebondissements.

L'avis de Mirontaine.

LelivredepocheMerci au Livre de Poche.