LabeteL'hiver bat son plein dans un petit village de montagne isolé du monde. Les habitants sont habitués au froid et à la neige mais depuis quelque temps, ils sont inquiets : un des leurs a été retrouvé mort dans la forêt et il semble qu'il ait été attaqué par une bête. Beaucoup pensent à des loups mais l'inspecteur Tarpon arrive pour mener l'enquête et est étonné par l'amplitude des blessures, faites par une bête bien plus grosse qu'un simple loup

Et voilà encore un Chabouté de lu ;) A cette allure, il ne m'en restera peu en réserve ! On retrouve à nouveau un huis-clos, comme dans Terre-Neuvas, mais là, au lieu d'avoir pour contexte la mer et un bateau, c'est un village isolé par la neige. Les personnages ont des tronches à faire fuir les plus courageux et cela aide à augmenter la tension chez les lecteurs et on se demande bien quelle est cette bête tueuse. Mais quand on a déjà lu Chabouté, dans le cas de cet album, je ne trouve pas qu'on soit réellement surpris par la conclusion. Bien sûr, il est difficile de deviner tous les tenants et aboutissants de l'affaire avec le peu d'indices qu'on a mais j'ai trouvé qu'on avait déjà une bonne idée du coupable dès le milieu de l'histoire (à défaut de savoir pourquoi). Il faut dire qu'il n'y a quand même dix mille choix possibles ! L'atmosphère est bien étouffante malgré le froid qui règne sur le village, personne ne semble très clair, le dessin sert encore une fois à merveille la narration mais les explications finales m'ont semblé parfois un peu tirées par les cheveux, à la limite du crédible et du logique (mais je ne peux en dire plus sous peine d'en dévoiler trop !). Une lecture « agréable » (si on peut utiliser ce qualificatif pour ce genre d'histoire !) dans la lignée de ce que fait l'auteur mais sans grande surprise cette fois (ou alors c'est moi qui commence à trop m'habituer !).

L'avis de Canel.