DieuenpersonneC'est un événement planétaire de très haute importance : Dieu a décidé de descendre sur Terre sous la forme d'un humain et il est découvert lors d'un recensement mais après quelques instants de flottement le temps que les instances au pouvoir et la population comprennent la chose et cela devient vite la course au scoop et au marketing. Et tout est bon à exploiter : certains décident alors de faire un procès à Dieu pour fausses promesses et immobilisme …

Avec le succès de son récent album atypique 3'' (que je n'ai pas encore lu), j'étais curieuse de découvrir cet auteur et je suis tombée sur Dieu en personne à la bibliothèque (je parle de l'album bien sûr ! mdr !). J'étais un peu inquiète à propos du sujet et je crois que j'avais raison sur ce coup-là car rendue à la fin de l'album, je crois que j'en avais plus que marre de lire « Dieu » par ici et « Dieu » par là ! Pourtant, le sujet ne se limite pas à la religion et à Dieu mais l'auteur aborde aussi notre société, entre autre celle de consommation, avec ses abus et ses côtés procéduriers qui sont absurdes. Il y parle des différentes sortes de création d'oeuvres, de la possibilité de manipulation des foules (via la télévision, les publicités et autres médias) et il nous fait découvrir le personnage de différentes façons : à travers le film qui est tourné sur Dieu, à travers son procès, à travers des reportages,à travers les journaux, à travers les livres. D'ailleurs des citations de personnes connues et ayant existé sont disséminées au fil des pages ! J'ai aimé voir l'auteur développer toutes ces techniques de narration et c'est vraiment original. Mais il faut quand même être intéressé par un certain type de raisonnement philosophique pour complètement appréhender le texte de cet album. De mon côté, je dois dire que certaines choses me sont complètement passées à côté et je n'avais pas vraiment envie de faire l'effort de les comprendre, étant un peu lassée du thème dès la moitié de l'histoire. Côté dessin, je n'ai pas vraiment d'opinion tranchée dessus : le noir et blanc sert bien le propos mais je ne peux pas dire que j'ai été totalement séduite (mais pas déçue non plus !). J'en ressors néanmoins mitigée, ayant trouvé l'ensemble peu facile à aborder malgré sa richesse et son érudition (trop pour moi, surtout en ce moment !) mais je ne regrette pas ma lecture et cela ne m'empêchera pas de lire autre chose de cet auteur !

Les avis de Choco, Mo', A girl from earth, Carnets de Sel.

RoaarrChallenge

Challenge Roaarrr : Grand prix de la critique ACBD 2010 - BD Boum : Prix Nouvelle République 2009.