LesignorantsFin 2009, Etienne Davodeau a l'idée d'une initiation croisée entre lui-même et Richard Leroy, un viticulteur en Anjou. Etienne ne connait rien du monde du vin et Richard n'a jamais lu de BD et c'est d'un commun accord que les deux hommes font découvrir ces deux mondes bien différents mais finalement assez proches. Etienne travaille sur dans la vigne de Richard, apprend la taille, découvre que les vins ont leur vie propre et leur caractère et Richard découvre comment un album est imprimé, ce qui se passe dans les salons comme Quai des bulles, et commence à affirmer des goûts précis dans ses lectures d'albums aux styles divers. Mais ce qui ressort surtout de ces deux environnements, c'est l'échange, le partage et la convivialité …

Me revoilà avec un autre album d'Etienne Davodeau, son plus récent et pour l'instant, celui qui m'a le plus plu dans ce que j'ai lu de son oeuvre. Tout d'abord, même si j'aime bien ses dessins en couleurs, je dois quand même dire que je préfère ceux en noir et blanc (enfin, dans le cas de cet album, c'est plus subtil que du simple noir et blanc, c'est plutôt du gris et blanc, avec des teintes toutes douces et très variées dans les tons). Et puis, c'est bien la première fois où je n'ai pas retrouvé le côté un peu trop militant à mon goût et donc cela m'a mieux convenu. J'ai bien sûr mieux apprécié la découverte du monde de la bande dessinée, avec les titres cités (dont un petit nombre que j'avais déjà lus) : quand on est lecteur, il est toujours intéressant de découvrir l'envers du décor d'une chose qui fait partie intégrante de nos vies (et d'une façon importante en plus !). J'ai été moins intéressée par le monde viticole vu que je ne bois pas de vin et que je suis bien incapable de différentier différents crus. Pour mes papilles, tout se ressemble et en plus, je n'éprouve aucun plaisir à boire du vin donc je n'ai pas trouvé beaucoup de choses pour me raccrocher au monde de Richard Leroy, hormis sa passion ! Et c'est là que c'est beau parce que cette passion, parfaitement retransmisse par Etienne Davodeau, m'a fait passer sans aucun problème à travers les pages qui m'intéressaient le moins ! Je n'irai pas dire que j'irai déguster une bonne bouteille à l'issue mais je ne me suis pas ennuyée lors de la lecture de l'album (une première pour moi avec les albums de Davodeau !) et cela m'a donné envie de lire encore plus de bandes dessinées et de romans graphiques !

Les avis de Mo', Choco, Alfie's mec, Yaneck, Alain, Aproposdelivres, Flora, Isa.