AtargullAtar Gull est le fils du roi de la tribu des Petits Namaquas mais refuse de pleurer la disparition d'un grand nombre des leurs, enlevés par la tribu ennemie. Quelques années plus tard, les guerres inter-tribus continuent et fournissent les cargaisons de bois d'ébène aux marchands d'esclaves venus d'Europe. Le capitaine Benoit vient juste d'acheter un lot de prisonniers dont Atar Gull fait partie, après que son propre père ait été capturé quelque temps plus tôt. Mais une fois en mer, le brick du capitaine Benoit est attaqué par Brulart, un pirate sans sentiments, qui fait main basse sur toute la cargaison …

Voilà un album qui ne paie pas de mine mais qui a entrainé pas mal de discussions à la maison entre mon homme et moi vu qu'on l'a lu tous les deux ! Côté dessins et format, cela reste assez traditionnel mais j'ai aimé la représentation des personnages, assez typée et différentiée … pas de risque de se mélanger les pinceaux ! Par contre, je suis un peu perplexe sur la représentation très particulière qui a été faite du personnage du pirate Brulart : je n'ai pas réussi à comprendre ce choix, même si j'y ai trouvé plusieurs raisons possibles et je dois dire que je me suis posée la question à chaque fois qu'il apparaissait sur la page. Pour l'histoire, à l'origine un roman d'Eugène Sue, je suis ressortie de cette lecture assez mitigée dans mon ressenti. J'ai aimé mais je n'arrive pas à savoir ce que je pense d'Atar Gull et de son comportement. Sa condition d'esclave (et de tous les esclaves représentés dans l'histoire) m'a émue et touchée car c'est vraiment inhumain de faire de telles choses et de traiter des êtres humains de cette façon. Mais il m'a quand même semblé qu'Atar Gull était un être froid, sans sentiments, cette impression ayant été accentuée par la scène d'ouverture de l'album et par certaines de ses réflexions ou actions qu'on découvre au fil des pages. Il me paraît trop excessif, trop fier, et trop absolu pour être totalement attachant. Je n'ai pas lu le roman d'Eugène Sue donc j'ignore si je le percevrais de la même façon mais là, j'avoue que je ne sais pas si j'adhère à son attitude … il me semble qu'il aurait du agir différemment et pas forcément envers les mêmes personnes. Du coup, je peux dire que c'est un album qui fait réfléchir … il m'a fait cogiter et je cogite encore dessus d'ailleurs !

Les avis de Choco et Alfie's mec.