LesmohamedLes Mohamed, ce sont tous les immigrés venus du Maghreb en France pour travailler, pour faire vivre leur famille, à espérer vivre dans un monde où personne ne manquerait de rien. Ce sont d'abord les pères, qui sont partis seuls, à travailler et à vivre dans des conditions souvent très dures, puis les femmes qui les ont suivi, les ont rejoint, parfois avec espoir, parfois avec peur, qui laissaient le pays derrière elles. Et enfin, ce sont les enfants, soit nés là-bas, soit nés en France, avec cette culture à cheval sur deux pays, deux religions, deux façons de vivre et qui essaient encore aujourd'hui de trouver leur place …

J'avais déjà lu Le coeur-enclume de Jérôme Ruiller et j'avais bien aimé la représentation physique qu'il faisait des personnages, à mi chemin entre humain et une sorte de gros nounours. Du coup, quand j'ai vu Les Mohamed, j'ai carrément sauté dessus, surtout que le sujet m'intéressait aussi beaucoup. J'y ai retrouvé le trait de l'auteur, avec ses dessins noir et blanc tout simples mais expressifs. Il s'est inspiré pour cet album du livre de Yamina Benguigui, Mémoires d'immigrés, qui a abordé le sujet de l'immigration maghrébine à travers divers témoignages. Il y a trois parties : les pères, les mères et les enfants et chaque partie comprend plusieurs témoignages. Chaque témoignage est unique, émouvant, touchant et permet de mieux comprendre toutes les difficultés qui ont jalonné la vie de ces immigrés et le courage qu'il leur a fallu pour faire tout ça et tout supporter. En divisant ces témoignages par générations, j'ai trouvé qu'on voyait bien l'évolution des gens, de leur façon de penser et de se comporter, d'accepter certaines choses et de les refuser à présent. De même, la perception de cette immigration est différent en fonction des sexes et j'ai trouvé cela bien mis en lumière. Je ne suis pas sûre que j'aurais lu le livre qui a servi de base Jérôme Ruiller, vu que je lis très peu de documents, mais j'espère que cet album permettra à un plus grand nombre de comprendre les conditions de vie peu faciles de ces immigrés courageux et d'enfin vivre en totale harmonie avec leurs descendants, en leur donnant leur place dans la société et dans les coeurs.

Lecture commune avec Mo, que je remercie pour cette idée !

RoaarrChallenge

Challenge Roaarrr : Prix BD Boum, Conseil régional région Centre  2011.