Ghostopolis

Le jeune Garth vit avec sa mère et est atteint d'une maladie incurable. Tous les médecins semblent unanimes sur ce point. Mais alors que Frank Gallows, chasseur de fantômes, tente de renvoyer dans l'au-delà le squelette peu coopératif d'un cheval, Garth se retrouve piégé et envoyé lui aussi à Ghostopolis, le royaume des spectres, fantômes, squelettes, momies, zombies et autres créatures surnaturelles et surtout bel et bien mortes. Frank, très traumatisé par son erreur, décide d'aller récupérer lui-même le jeune garçon et demande l'aide de la belle Claire. Mais Garth, avec la facilité propre à son âge, s'adapte assez rapidement à son nouveau monde et se découvre même des pouvoir sortant de l'ordinaire …

Depuis quelques années, je trouve que les comics deviennent de plus en plus intéressants en abordant une plus grande variété de sujets (ou bien alors, c'est qu'enfin ils nous parviennent car ils sont traduits). Avec ce titre, on sait déjà à quoi s'attendre et on sait qu'on va se retrouver dans le domaine du fantastique, ce qui est loin de me déplaire. Comme c'est un album qui cible d'abord les adolescents, j'ai trouvé que le trait était plus simple, plus sobre que pour certains comics. Les décors sont épurés, assez géométriques, les couleurs franches et variées (c'est peut-être à ce niveau-là que j'ai eu le plus de mal à m'habituer au début). Les personnages sont tous très caractéristiques donc pas de risque de se mélanger les pinceaux, ce que j'apprécie beaucoup. En plus, ça leur donne un caractère qui leur est propre ! L'histoire commence tranquillement dans notre monde actuel pour vite se déplacer dans un monde étrange qui ne manque pas de sel. Déjà, dès le départ, j'ai trouvé qu'il y avait des moments d'humour, surtout avec Frank le chasseur de fantômes qui semble poursuivi par la malchance. Le monde de Ghostopolis n'a pas été sans me faire vaguement penser à celui de Zombillénium, à part qu'il ne s'agit pas d'un parc d'attraction mais bel et bien d'un monde parallèle au notre et qui m'a paru original. Bien sûr, vous vous doutez bien qu'il va se passer beaucoup de choses à Ghostopolis et que la mort est loin d'y être un long fleuve tranquille. Les personnages vont donc évoluer à travers ce qu'ils vont vivre et j'ai aimé les voir mûrir. De même, j'ai bien aimé la vision que l'auteur donne de l'au-delà. Et après plusieurs rebondissements et quelques moments amusants, c'est avec une touche d'émotion que l'histoire se clôt et cette lecture m'a laissée satisfaite vu qu'elle a abordé plusieurs sujets de façon simple mais assez réussie (avec peut-être un léger bémol sur un petit manque de profondeur dans la psychologie des personnages, qui paraît plutôt normal quand on s'adresse à des adolescents, mais qui se révèle un peu frustrant pour la lectrice adulte que je suis).

 

tous les livres sur Babelio.com

ThereadingComicschallenge1Lu dans le cadre The Reading Comic Challenge.