Ladernierefugitive1850. Honor Bright est une jeune femme Quaker qui vit avec sa famille dans une petite ville du Dorset, dans le sud de l'Angleterre. A la suite d'une déception sentimentale, elle décide de suivre sa soeur Grace, qui doit rejoindre son fiancé, Quaker lui aussi et parti aider son frère souffrant, en Amérique, plus précisément dans un village de l'Ohio. La traversée est difficile pour Honor en proie au mal de mer. Mais le drame frappe peu de temps après leur arrivée sur le sol américain : Grace est atteinte de fièvre et décède sur le trajet vers l'Ohio. Honor finit la route seule, espérant que celui qui aurait du devenir son beau-frère l'hébergerait chez lui, dans ce pays inconnu de la jeune femme. Sur le chemin, Honor rencontre Donovan, un chasseur d'esclaves car l'Ohio est sur le chemin menant vers la liberté canadienne pour les Noirs fuyant les plantations du Sud …

J'adore Tracy Chevalier et je n'ai jamais été déçue par ses romans, aux thèmes variés et toujours passionnants. Celui-ci ne fait pas exception à la règle car je me demande s'il ne va pas faire partie de mes préférés … il faut que je laisse encore un peu mûrir mon ressenti pour en être sûre ! Comme c'est l'habitude de l'auteure, on découvre des femmes fortes, au caractère marqué, à la vie qui va être chamboulée et qui vont être confrontées à des évènements qui font les forger encore plus profondément. Honor Bright est une héroïne qui m'a énormément plu : le fait qu'elle soit Quaker m'a paru intéressant et original car on connait peu cette religion et elle est très attachante, cette jeune femme qui arrive dans un pays inconnu et encore tout neuf. Les questions qui l'agitent m'ont interpelée car il est facile de s'identifier à elle et à ce qu'elle ressent pour peu qu'on ait vécu quelque temps à l'étranger. Le contexte historique est aussi passionnant, abordant aussi bien les problèmes d'émigration et la fuite des esclaves noirs vers le Canada, suivant ce qu'on a appelé à l'époque le chemin de fer clandestin. Vous avez donc compris que l'histoire du roman va tourner autour de l'intégration d'Honor dans son nouveau pays et le problème des esclaves en fuite (pour éclairer votre lanterne un peu plus, il faut savoir que les Quakers étaient abolitionnistes). Certains pourraient peut-être penser que c'est un roman plus tourné vers les lectrices que les lecteurs mais je crois que tout le monde peut y trouver de l'intérêt mais que les femmes seront peut-être plus à même de s'identifier à l'héroïne et ressentiront plus intensément les sentiments de celle-ci. Voilà encore une réussite de Tracy Chevalier et je suis ravie de voir qu'elle continue à me faire passer de si bons moments de lecture !