LesombresDans une salle d'interrogatoire au décor minimaliste et à la lumière crue, un jeune exilé attend d'expliquer les raisons qui l'ont poussé à fuir son pays. Devant l'homme qui peut décider de son futur destin, il hésite : doit-il mentir pour obtenir le sésame lui permettant de vivre dans ce nouveau pays. Mais des ombres omniprésentes lui demandent de raconter ce qui s'est vraiment passé, de façon à ce que personne ne les oublie ni n'oublie leur histoire tragique faite de violences et d'errance, guidés par l'espoir de trouver un jour un monde meilleur et accueillant …

Cet album était à l'origine une pièce de théâtre et son auteur a voulu partager cette histoire universelle via un autre médium, celui de la bande dessinée. La taille du livre est particulièrement grande et il est donc facilement repérable sur les étagères et la couverture donne une bonne idée du style graphique. J'avoue que c'était ce qui me faisait le plus peur car il faut dire que c'est assez spécial, voire un peu naïf : les visages sont simplifiés au maximum, de même que les décors souvent très dépouillés et épurés, avec parfois des déformations de perspective, comme si c'était des lieux de cauchemars. Il y a aussi la présence de ces ombres dès le départ qui m'ont un peu perturbée car on ne sait pas vraiment qui elles représentent mais on va vite l'apprendre. Du coup, quand j'ai su qui elles étaient, je suis revenue relire le début qui s'éclaire tout à coup. On comprend mieux ! L'histoire se concentre sur la fuite de cet exilé, il raconte son histoire, les raisons de sa fuite, les rencontres faites sur la route, les difficultés rencontrées, les drames. Les auteurs ont décidé d'aborder le thème universel des émigrés par force et des réfugiés mais ils traitent le sujet de façon très onirique, comme un conte ou une fable. Il y a beaucoup de moments aux connotations fantastiques mais une fois plongée dans l'histoire, l'humanité de celle-ci m'a beaucoup touchée. Je trouve qu'il est d'autant plus difficile de résister à l'émotion que les drames sont toujours abordés avec pudeur et retenue, les rendant ainsi plus émouvants. Nos sociétés modernes occidentales sont aussi dénoncées, avec leurs abus et l'exploitation des plus faibles. Ce n'est pas une lecture facile et je la déconseillerai un jour de pluie car elle pourrait facilement plomber le moral des lecteurs mais c'est malgré tout une lecture incontournable pour mieux comprendre ceux qui cherchent un pays prêt à les accueillir et pour les regarder peut-être avec un regard différent et plus humain.

Les avis de Yv et Mango.