MaddaddamHEARTS2

Un fléau a décimé l'humanité mais il reste quelques survivants et la nouvelle race des Crakers, qui ressemblent à des humains sans violence ni défauts. Alors que deux jeunes femmes, Ren et Amanda, ont été enlevées par des Painballers évadés des anciennes prisons, Toby, une ancienne de la secte des Jardiniers de Dieu, se lance à leur recherche et arrive à les retrouver en même temps que Jimmy, ami des Crakers et qui croyait être le dernier homme survivant. Mais les Crakers ne comprennent pas pourquoi certains hommes sont méchants et libèrent les Painballers qui s'enfuient mais qui ont bien l'intention de se venger. Heureusement, Toby et son petit groupe retrouve par hasard Zeb, un ancien Jardinier dont elle était amoureuse et découvre qu'il a organisé une petite communauté avec des scientifiques survivants, des MaddAddam. Mais les Crakers, toujours très curieux, veulent connaître l'histoire de Zeb, des MaddAddam et de la communauté et demandent à Toby de leur raconter ce qui est arrivé dans le passé …

Dernier tome de la trilogie MaddAddam, j'ai dévoré ce livre à la suite de ma relecture des deux premiers tomes mais j'ai un peu tardé à poster mon billet. Toujours aussi passionnante, l'histoire aborde celle de Zeb, son enfance auprès de son père révérend, violent et à la tête d'une religion basée sur le pétrole. On découvre son frère ainé Adam, qui essaie lui aussi de survivre aux brutalités familiales et les deux garçons vont finalement s'enfuir. C'est donc une suite d'aventures dans un monde en pleine déliquescence que va vivre Zeb et bien sûr, on va retrouver les personnages des tomes précédents mais vu sous un autre jour. C'est pour cela que je trouve indispensable de lire les trois tomes à suivre, pour être sûr de ne pas perdre toutes ces connexions et ces références. Mais il y a néanmoins un petit résumé des deux romans précédents en début de livre, ce qui est quand même bien pratique (mais ce n'est pas forcément ce genre de résumé que j'aurais rédigé car ils laissaient certaines choses de côté). On retrouve à nouveau du vocabulaire créé sur mesure pour ce nouveau monde où les manipulations génétiques ont été la norme mais quand on s'est habitué au style, on n'y fait plus attention et tout paraît naturel. On voit aussi comment ce nouveau groupe s'organise, les difficultés qu'ils ont devant les cochons sauvages greffés avec du tissu cérébral humain et donc intelligents et rusés. Mais comme c'est le dernier tome, il y aura aussi une évolution parmi les Crakers, que je trouve intéressante car elle laisse entrevoir de belles possibilités (et peut-être plus tard un autre tome … qui sait ?). La fin est assez émouvante, même si elle est prévisible mais au bout de trois tomes, j'avais fini par m'attacher aux personnages et cela a été dur de les laisser partir. Voilà une grande série d'anticipation qui peut devenir un classique … j'espère surtout qu'elle restera de la fiction mais le monde décrit dans ces trois volumes n'est pas loin de notre réalité et lire ces romans peut servir aussi à prendre conscience de nos dérives.