Encyclopediedespetitsmomentschiants

Tome 1

Les petits moments chiants, on en a tous connus : du scotch qui s'enroule sur lui-même et qu'il faut démêler, le chèque qui ne se découpe pas au bon endroit, quand le rideau de douche glacé vient se coller sur la peau, quand on n'arrive pas à composter son billet de train après l'avoir positionné dans la machine de toutes les façons possibles …

Rien que le titre de ce petit album format poche est déjà tout un programme ! Et forcément, on est quasiment sûr de se reconnaître dans plusieurs des petites saynètes, ce qui fut bien évidemment mon cas. Je me sentais déjà concernée par l'illustration de la couverture car j'ai toujours des fringues qui s'accrochent partout (j'ai même été plusieurs fois carrément « accrochée » à des passants (à leur sac ou leur parapluie !). Bref, les sketches sont très courts, parfois même une seule vignette car cela est tout de suite compréhensible. Les dessins sont simples, un peu caricaturaux pour accentuer l'humour et en noir et blanc, ce que je trouve un bon choix. La couleur n'est pas indispensable et je trouve que le noir et blanc passe mieux en étant moins « agressif », plus reposant pour les yeux à ce format-là (la couleur aurait eu tendance à surcharger). Le contenu est universel, amusant, ironique, grinçant parfois et certaines situations sont un peu crues mais l'auteur ne se censure pas et c'est plutôt appréciable car finalement, ce sont malgré tout des situations de la vie quotidienne. Voilà un petit album qui m'a fait passer un bon moment de détente et qui pourrait sans problème avoir une suite sur d'autres nouveaux petits moments chiants de l'existence.

***

Edit du billet du 21 mai 2015

 

Encyclopediedespetitsmomentschiants2

Tome 2

Tout le monde a l’occasion de vivre de grands moments de solitude où les choses semblent se liguer contre nous. Entre le drap housse qui refuse de rester accroché au matelas car il semble trop petit alors que ce n’est pas le cas, les bols brûlants qu’on sort du micro-ondes ou l’utilisation des claviers caractériels de nos GPS auto, il n’est pas toujours facile de rester zen. Et que dire quand c’est notre entourage qui s’y met aussi : les amis prêts à nous rabaisser lors d’une partie de jeu de société, les parents qui n’annoncent que des mauvaises nouvelles sur les gens qu’on connait depuis notre enfance, quand on essaie d’éviter d’attraper un virus et qu’un usager nous éternue en pleine face dans le métro …

 

J’avais beaucoup aimé le tome 1 et j’ai donc été contente de voir qu’un tome 2 était paru il y a peu. C’est vrai qu’avec un tel sujet sur les petites contrariétés du quotidien, il y a matière à publier plusieurs albums ! En plus, cela va vous changer un peu de mes dernières lectures axées sur le fantastique et l’horreur avec ce petit format facile à caser entre deux lectures plus conséquentes. On y retrouve le style graphique du premier opus : un dessin noir et blanc tout à fait adapté au style de l'album, sobre, un peu caricatural pour accentuer certaines absurdités. Peut-être que j’ai été trop impatiente de découvrir ce titre mais au final, il m'a semblé que certains sketchs étaient moins réussis, moins "universels" car il faut bien le dire : l'humour fonctionne surtout parce qu'on se reconnait soi-même dans les scènes décrites et là, cela n’a pas été toujours le cas, sans oublier une ou deux scènes qui m’ont carrément laissée perplexe. Ça se lit néanmoins très facilement et plutôt rapidement mais j'avoue avoir été un tantinet déçue ... ou alors je n'étais pas dans le bon état d'esprit (mais bon, je suis toujours prête à rire donc cette dernière possibilité serait étonnante !).