LesingedehartlepoolAu début du XIXème siècle, les guerres napoléoniennes font rage et les Français et les Anglais sont à couteaux tirés. Navigant au large de la côte nord-est anglaise, un navire français est pris dans une terrible tempête. A son bord et seuls survivants de la catastrophe, Philip, un jeune mousse français élevé par une nounou anglaise et qui parle donc parfaitement les deux langues et un chimpanzé, Nelson, le singe mascotte du capitaine du bateau. Les habitants du village de Hartlepool se précipitent sur la plage aux premières lueurs du jour pour grappiller des souvenirs à vendre et découvrent Nelson qui, habillé d'un uniforme de soldat français, est aussitôt pris pour un espion français venu préparer l'invasion de l'Angleterre …

Ce n'est pas un album très récent bien qu'on l'ait acheté dès sa sortie mais on ne lit que maintenant ! Il faut dire que mes piles de BD sont peu faciles d'accès alors il faut un certain temps pour arriver aux albums situés tout en bas. C'était surtout l'histoire qui m'avait poussée vers cet album : comment tout un village anglais a-t-il pu prendre un singe pour un soldat français venu espionner ? S'inspirant d'une légende (on ignore si ces faits ont réellement eu lieu mais la légende existe depuis plus de 200 ans), les auteurs l'ont repris en faisant intervenir divers personnages : le maire et tenancier du pub du village, les enfants du village, un vétéran de guerre qui a rencontré des Français, un médecin et son fils, de passage au village. Avec un graphisme nerveux, dynamique, parfois un peu brouillon, animé, des personnages aux visages expressifs (et souvent effrayants !) et des décors plutôt bucoliques et aux couleurs souvent pastel (pour compenser la violence humaine), l'histoire est très bien rendue. On voit la psychose qui s'installe au village : la peur et la haine du Français, ce qui permet une jolie brochette d'insultes en tous genres, la manipulation de certains, le simulacre de procès. On croirait que tout le monde est devenu fou et que les seules personnes sensées sont le médecin en visite, son fils et Philip (qui suivent néanmoins les enfants du village), la petite-fille du vétéran et … le singe !!!! On a un pincement au coeur pour cette pauvre bête, malmenée et victime de personnes sans éducation et que la peur de l'étranger amène aux pires extrémités. C'est d'ailleurs sur ce sujet que l'album est le plus intéressant car, à travers cette histoire, les auteurs ont voulu nous montrer comment la peur peut nous rendre inhumain (d'ailleurs, quand on voit la tête du maire meneur de la fronde contre le singe, on se demande qui est l'animal … il n'y a pas grande différence entre leurs deux visages !). Pour les attitudes qu'elle dénonce, cette histoire est universelle et intemporelle et c'est toujours intéressant de la lire et la relire pour essayer de conserver notre côté humain et notre ouverture d'esprit et ne pas devenir comme les habitants de Hartlepool donc je ne peux que conseiller cet album ! Et puis, j'ai aussi aimé le petit clin d'oeil final quand on découvre l'identité d'un des personnages !

Les avis de Mo, Jérôme, Aproposdelivres, Noukette, Mango.