LesigneAlex Morsen est écrivain et a reçu un prix prestigieux pour un des ses romans il y a plus de dix ans maintenant. A l'époque, tout lui souriait : il était marié depuis peu à Annabelle, une styliste renommée et le couple était la proie des journalistes et des photographes. Mais à présent, la routine s'est installée : le couple a eu deux enfants, une fille et un garçon, Annabelle continue de travailler dans la mode mais Alex est, lui, en panne d'inspiration. Qui plus est, essayant d'écrire à la maison, il ne supporte plus sa voisine du dessus, qui passe ses journées à jouer du piano et qui est ainsi l'excuse toute trouvée pour justifier son manque de concentration. Malgré ses plaintes, rien n'y fait et le bruit semble rythmer les journées d'Alex jusqu'au jour où il tombe par hasard sur un livre de sorcellerie chez son beau-père. Il décide alors de jeter un sort à sa voisine pianiste …

Jusqu'à présent, je n'avais été très convaincue par cette nouvelle collection que j'ai découverte avec Sunlight. Mais le petit sticker « recommandé par Mad Movies », un magazine sur le cinéma fantastique et d'horreur que j'achetais très régulièrement dans ma jeunesse, m'a poussée à retenter l'expérience. Et cette fois, cela m'a beaucoup plus plu. Tout d'abord, le dessin noir et blanc très axé dans le genre des comics américains, a un trait qui m'a bien convenu : c'est réaliste, moderne, dynamique. On reconnaît bien les différents personnages et ceux-ci sont assez expressifs. L'histoire, quant à elle, est définitivement dans le registre fantastique avec un petit côté thriller. Au départ, cela reste classique : un homme qui semblait promis à un beau succès voit sa vie devenir lambda et en plus, sa voisine lui tape sur les nerfs. Rien que de très banal donc. Mais quand il jette le sort pour se débarrasser de la gêneuse, on rentre là dans des rebondissements étranges, des moments angoissants où la réalité semble basculer. Mais il y a aussi du mystère, part non négligeable du récit. On reçoit des indices au fil du récit et on peut se douter de certaines choses mais j'ai trouvé que c'était bien amené et le suspense bien tenu jusqu'aux dernières pages. Voilà un titre qui m'a réconciliée avec cette collection !