Hagardunor1HEARTS2

 

 

 

Tome 1 : 1973-1974

Hägar Dünor est un Viking rustre et sans pitié qui part régulièrement piller les pays voisins en compagnie de son équipage dont fait partie son ami et bras droit Eddie. Mais à la maison, c'est sa femme Hildegarde qui fait la loi. Ils sont parents d'une jeune fille, Ingrid, qui, si elle se comporte souvent en Walkyrie, a la fâcheuse tendance à fréquenter des poètes un peu mous et d'Homlet, un fils encore jeune et grand rêveur peu enclin à se comporter en Viking pur et dur …

J'adorais ces comic strips dans ma jeunesse et ils me faisaient beaucoup rire. Quand j'ai vu qu'une série d'albums les reprenaient en intégrale, ce qui n'avait jamais eu lieu si je ne me trompe pas, j'ai tout de suite acheté le tome 1. C'est donc avec beaucoup de plaisir et un brin d'inquiétude que je me suis plongée dans cette lecture. Et si j'étais finalement déçue ? J'avais sept ou huit ans quand j'avais découvert Hägar alors mon impression en tant que lectrice adulte risquait peut-être d'être différente. Et en fait, non, pas du tout, je crois même que j'apprécie encore plus ces gags qui n'ont pas pris une ride. J'ai même été étonnée de les trouver aussi modernes, chose qui m'était totalement passé à côté à l'époque mais bon, je n'avais pas le recul suffisant. Hildegarde est vraiment une femme de notre temps : elle ne s'en laisse pas conter, fait sa loi et Hägar lui est totalement soumis. Mais hormis les gags tournant autour de la famille et du mariage, il y a parfois des thèmes actuels (comme le réchauffement climatique ou la pollution, voire même la société de consommation). Certains gags jouent sur l'absurde, d'autres sur le décalage et la similitude de notre société actuelle par rapport aux Vikings. Les dessins sont tout simples, noir et blanc, avec peu de décors et des personnages assez stylisés mais reconnaissables au premier coup d'oeil. J'ai passé un excellent moment de lecture, riant très souvent et il me tarde déjà de voir le tome 2 paraître. Mais l'avantage, avec ce genre d'album, c'est que je peux les relire régulièrement sans m'en lasser une seconde !

***

Edit du billet du 28 novembre 2016

Hagardunor2

HEARTS2

 

 

 

Tome 2 : 1974-1975

Hägar Dünor le Viking bourru est de retour, entouré de sa femme Hildegarde, de son fils Homlet, de sa fille Ingrid et de son fidèle adjoint Eddie le Veinard qui, contrairement à son nom, est un vrai poissard. Ses activités sont toujours de piller pays voisins et châteaux, de manger et de boire à l’excès, de se faire tancer par sa femme qui dirige toujours la maison d’une main de fer alors que sa fille cherche toujours un mari et son fils est toujours passionné par les livres …

C’est avec énormément de plaisir que je me suis replongée dans les strips d’Hägar Dünor et compagnie. Ce tome 2 aborde les strips des années suivant le tome 1 mais quand on les lit, il est étonnant de voir qu’ils ont été écrits dans les années 1970 … rien n’a vieilli ! Le fait que l’action se déroule du temps des Vikings rend l’ensemble intemporel car historique (même s’il n’y a rien de véridique ou de vraiment historique dans ces histoires … sauf peut-être la référence au roi Alfred, qui, je suppose, était le roi du Wessex à cette époque et qui a eu réellement affaire aux invasions viking). Mais les réflexions faites par les personnages sont très modernes et toujours d’actualité. L’humour est peut-être subtil ou bien plutôt basique mais je trouve qu’il fait systématiquement mouche avec moi et j’ai éclaté de rire plusieurs fois. Et puis, j’aime bien ce dessin simple mais expressif et qui est totalement dans le ton des histoires. En plus, c’est vite lu car on a tendance à dévorer les strips les uns après les autres sans voir le temps passer. En fait, c’est trop court, comme lecture mais il y aura un tome 3 que j’attends déjà avec impatience !

***

Edit des billets du 28 novembre 2016 et 10 octobre 2017

Hagardunor3HEARTS2

 

 

 

Tome 3 : 1976-1977

Voici Hägar Dünor le Viking à nouveau de retour ! Toujours accompagné de sa femme au fort caractère Hildegarde, de son intellectuel de fils Homlet, de sa fille toujours célibataire Ingrid et de son adjoint malchanceux Eddie le Veinard. Il n’est jamais facile de savoir quoi ramener des pillages pour faire plaisir à son épouse, les repas sont toujours pantagruéliques, l’acool coule toujours à flots et il essaie d’expliquer la vie à son fils tout en se désespèrant de trouver un mari pour sa fille. Quant à son rôle à la maison, il consiste surtout à ne pas de trouver sur le chemin d’Hildegarde qui sait mener tout son monde à la baguette …

Et voilà, c’est le dernier tome regroupant tous les strips d’Hägar Dünor classés par ordre chronologique. Cela faisait donc un moment que je conservais ce tome sous le coude pour me garder cette lecture pour l’été. Et cette année, mon été a eu besoin de légèreté dans mes lectures vu qu’on a été bien occupé ailleurs (doù mon absence prolongée du blog !). Encore une fois, j’ai été surprise par la modernité du ton et des sujets abordés … les années ont passé depuis leur publication mais ces strips n’ont pas vieilli d’un cheveu. Le dessin noir et blanc fait toujours mouche : il est expressif tout en restant simple, une chose qui n’est pas forcément facile. Quant aux scènes, je les trouve toutes très réussies, amusantes et universelles : elles abordent les sujets du quotidien et tout un chacun peut s’y reconnaître : le mariage et les relations mari et femme, le travail et les inquiétudes des parents, les problèmes au travail et avec ses collègues, à part que tout est toujours un peu décalé par le fait que l’histoire se passe au temps des Vikings (et donc par exemple, le travail d’Hägar consiste à aller piller ses voisins).  Je me rappelle avoir aimer ces strips dans ma jeunesse mais j’en apprécie encore plus leur justesse et leur subtilité maintenant. Voilà une série de trois albums que je me ferai un plaisir de relire de temps en temps … je ne crois pas que je puisse m’en lasser un jour.