Birdys2Awen a du mal à trouver le sommeil car demain, il va siéger au parlement des Birdy's, lui qui n'était qu'un petit récoltant lambda. Mais il ignore que le Haut Conseil espère lui faire jouer un tout autre rôle. En effet, les gisements d'encre, si nécessaires aux Birdy's, se tarissent et le Haut Conseil est divisé quant au déclenchement d'une procédure d'urgence pouvant remédier à la situation. Finalement, Awen est envoyé en mission en compagnie d'Ouz, un membre du Parlement. Ils doivent aller dans les Terres Hostiles amener une offrande à la pierre sacrée …

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé ces drôles d'oiseaux que sont les Birdy's. J'avais déjà une petite idée de l'histoire avant sa parution car le dessinateur (et co-scénariste) nous avait montré ses planches pendant la conception de l'album (vu qu'il est de la région et qu'on s'est connu à la médiathèque), chose que j'ai trouvée fascinante (c'est impressionnant de voir tout le travail que cela nécessite). Je savais donc qu'on allait découvrir un nouvel univers, loin du désert du premier tome. Cette fois, on voit où vivent les Birdy's et on en sait un peu plus sur leur mode de vie. Mais l'essentiel de l'histoire se déroule dans les Terres Hostiles, qui ressemblent à s'y méprendre aux ruines de notre civilisation mais avec un léger décalage : la faune et la flore sont étranges, aussi bien pour les lecteurs que pour nos oiseaux en mission. Le dessin est toujours aussi superbe, les décors grandioses et détaillés et je trouve tous les personnages adorables (même si les chats ne sont pas très sympathiques ici). Les couleurs douces sont très agréables à l'oeil (plus que la couverture que je trouve un petit peu trop foncée). La mission d'Awen et Ouz va se révéler très animée, riche en rencontres étonnantes, pleine de rebondissements, et avec beaucoup de touches d'humour. Non, vraiment, je ne me suis pas ennuyée une seconde pendant cette lecture et la fin laisse à penser qu'il pourrait y avoir un tome 3, ce que j'espère de tout coeur !