FeedCalifornie, 2040. Voilà plus de vingt-cinq ans que la Terre a subi l'épidémie du virus Kellis-Amberlee, censé guérir les humains de différentes maladies. Cette épidémie, qui a débuté le Jour des Morts, transforme les personnes décédées en zombies avides de chair fraiche et le virus se transmet au plus petit contact et agit de façon rapide et spectaculaire. Georgie et Shaun Mason sont frère et soeur et malgré leur jeune âge, ils ont la petit vingtaine, sont des journalistes blogueurs réputés pour leur sérieux. Georgia est accro à la vérité tandis que Shaun est plus casse-cou mais leurs reportages sont suivis par de nombreux auditeurs. A leur plus grande joie, ils sont choisis, avec leur équipe, de suivre la campagne du sénateur Ryman, candidat à l'élection présidentielle américaine mais ils ignorent que leur recherche effrénée de la vérité peut s'avérer dangereuse pour tous …

Cela faisait un petit moment que j'avais noté ce titre mais je ne le trouvais jamais à la médiathèque … sauf maintenant ! Oui, je sais, je suis dans une période post-apocalyptique alors ce ne sera pas le dernier roman de ce type que vous verrez passer sur le blog. A part le fait que cela parlait de zombies, je n'avais aucune idée de l'histoire et j'ai donc trouvé très intéressant de découvrir ce monde à travers les yeux de Georgia. Tout est hyper détaillé, précis, on apprend ce qui s'est passé, comment se protéger, tous les contrôles de la vie quotidienne, comment l'information est transmise, le rôle de la technologie et d'Internet. Sous plusieurs aspects, cela pourrait ressembler à notre monde actuel et dans tous les cas de figure, les motivations des journalistes que sont Georgia et Shaun devraient être celles de nos journalistes actuels. Le contexte de la campagne présidentielle qui sert de toile de fond et de moteur à l'histoire est particulièrement bien tombé car un des candidats décrits dans le livre me faisait penser à un des candidats de la véritable course à la présidence, candidat qui fait souvent parler de lui dans nos journaux. Du coup, le roman me paraissait plus « réel », plus crédible et pas si futuriste que ça. Les deux héros sont attachants et on aurait envie de les connaître en vrai car c'est le genre de personnes nécessaires au bon fonctionnement de la société. Ils sont là pour dévoiler les dérives, pour parler haut et fort de ce qui ne va pas. Les personnages secondaires ne sont pas en reste : chacun est bien décrit, on les aime ou on les déteste, on leur fait confiance ou on s'en méfie. Le climat du livre est assez sombre car la vie au milieu des zombies n'est déjà pas facile, alors quand on y rajoute une éventuelle conspiration, c'est encore pire. L'auteure ne fait aucune concession, elle met tous ses personnages en danger constant et cela maintient le suspense. L'écriture est agréable et il y a souvent des pointes d'humour pour détendre l'atmosphère mais l'ensemble est dense et malgré l'intérêt que j'ai eu pour l'histoire, l'envie de savoir ce qui allait se passer, je dois dire que ce n'est quand même pas un livre qui se lit vite. En tout cas, je compte bien lire les deux autres tomes de la trilogie assez rapidement, histoire de ne pas trop oublier les détails de l'histoire.