PattedeveloursoeildelynxSara et Björn ont quitté la ville pour s'installer à la campagne. Ils ont acheté et fait rénover une maison un peu isolée d'un petit bourg et leurs seuls voisins est une vieille maison en bordure de leur terrain. C'est le jour tant attendu de l'installation et, avec leur chatte Michka, ils sont impatients de commencer leur nouvelle vie. A leur grande surprise, dès le premier soir, leurs nouveaux voisins, Agneta et Lars, viennent leur souhaiter la bienvenue. Sara et Björn sont ravis de voir que les gens sont prêts à tisser des liens amicaux et d'entraide. Sara s'entend bien avec Lars car les deux sont passionnés de jardinage tandis que Björn et Agneta discutent sur différents sujets. Seuls les chats ne s'entendent pas vraiment : Alexander, le chat d'Agneta, compte bien faire régner sa loi sur tout nouvel intrus …

J'avais bien aimé Les oreilles de Buster de cette auteure suédoise alors quand je suis tombée sur cette nouvelle qui met en scène une histoire de chats et de voisins, je n'ai pas hésité. Avec un tel sujet, c'était facile de me plonger dans le contexte et d'imaginer que cela pourrait m'arriver, vu qu'on a des chats et des voisins qui ont des chats aussi. Bon, dans mon coin, ça se passe quand même nettement mieux ! Dans la nouvelle de Maria Ernestam, l'installation de Sara et Björn va sembler idyllique mais va vite tourner au cauchemar … forcément ! Sinon, il n'y aurait pas vraiment d'histoire ! Les chats tiennent une place non négligeable mais pas le devant de la scène pour autant. Alexander est un vrai matou de campagne, querelleur, sûr de lui et maitre absolu du coin. Du coup, pas facile pour la nouvelle venue, la chatte de Sara et Björn, de s'imposer. Mais c'est surtout les voisins Agneta et Lars qui sont effrayants (enfin, surtout Agneta) car ils semblent omniprésents et un peu caractériels (comme leur chat en fait !). L'héroïne est Sara car c'est elle qui passe le plus de temps à la maison et donc au contact des voisins. Björn n'est là qu'en toile de fond, en faire-valoir. La tension monte doucement, révélant les névroses des uns et des autres, leur histoire et le dénouement final est inattendu (j'ai trouvé qu'on était aussi surpris que Sara quand elle découvre certaines choses). J'ai trouvé ça plaisant à lire sans être pour autant indispensable mais comme c'est court, c'est très vite lu entre deux titres plus conséquent. C'est aussi plutôt amusant avec un genre d'humour noir mais sans trop forcer sur le trait. Après ça, on risque de regarder ses voisins d'un autre oeil !

L'avis de Cathulu.