JosephinebakerSt Louis, Missouri. 1906. Carrie McDonald, une jeune femme noire originaire de Caroline du Sud, aime danser et rencontre Eddie Carson, un musicien bon danseur, lors d'un bal. Ils se plaisent et finissent en couple. Nait alors une petite fille nommé Freda Joséphine. Mais après la naissance de son petit frère Richard, Freda voit ses parents se séparer et elle est confiée aux bons soin de sa grand-mère et de sa tante. La petite fille grandit, est témoin d'émeutes raciales, n'apprécie pas forcément l'école mais adore danser et faire le clown. Elle va être repérer par une troupe de spectacle et part en tournée avec eux malgré le fait qu'elle ne soit pas encore majeure. Après s'être produite sur différentes scènes, y compris à New York, Freda est remarquée par l'épouse d'un diplomate américain qui cherche à monter un spectacle à Paris. A 19 ans, Freda, qu'on appelle dorénavant Joséphine, part pour l'Europe avec un rôle dans la « Revue nègre », grâce à laquelle va connaître la célébrité …

Depuis que j'ai découvert ces deux auteurs avec Kiki de Montparnasse, puis Olympe de Gouges (je ne parle pas de l'album sur Benoite Groult car Catel l'avait produit seule), je suis sûre de me lancer dans une lecture de qualité, à la fois plaisante et éducative. Cette fois, c'est à Joséphine Baker qu'ils rendent hommage. Contrairement aux deux autres personnalités abordées précédemment, cette fois, j'avais mes propres souvenirs (plutôt simples et fragmentaires vu que j'étais encore jeune quand elle est morte) sur cette dame chanteuse et danseuse. On retrouve le dessin noir et blanc typique et reconnaissable des précédents albums, avec son trait rond, ses personnages simples et pourtant ressemblants, ses décors sobres et très représentatifs d'une époque et des différents lieux. Je trouve que c'est un graphisme clair et qui facilite la lecture et qui plus est, la police et la taille du texte sont agréables. Le récit biographique raconte une grande partie de la vie de Joséphine Baker, sa vie privée, ses relations amoureuses, ses amitiés et ses rencontres, son travail, son implication dans la Résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale, l'adoption de ses enfants de la tribu arc-en-ciel, ses déboires financiers mais sans rentrer trop dans les détails. Pour avoir une vision complète et globale du personnage et de sa vie, il faut aussi lire les biographies détaillées de tous les protagonistes importantes de l'histoire, qu'on trouve en fin d'album (et qui doivent bien représenter une centaine de pages). J'ai opté pour une lecture alternant partie dessinée et biographies, histoire de ne pas m'essouffler en lisant par exemple toutes les biographies d'un coup, et comme celles-ci sont rangées par ordre d'apparition des personnages, c'est assez pratique et la lecture alternée des deux se complètent idéalement. J'ai terminé ma lecture par la chronologie récapitulant la vie de Joséphine, qui est plus détaillée que la partie graphique (les auteurs ont été obligés de sélectionner certains évènements au détriment des autres pour limiter le nombre de pages de l'album déjà conséquent) et qui permet d'en apprendre encore un peu plus ! Véritable travail de titan et d'orfèvre, ce récit permet de revisiter les années folles mais aussi d'autres périodes, de voyager, de découvrir une femme au grand coeur et à l'immense courage. Ce n'est pas une lecture rapide car elle est tellement riche en détails et en informations qu'il faut un temps certain pour en venir à bout mais je ne peux que la conseiller !

L'avis de Malice.