LesvoyagesdannaAnna a toujours rêvé de voyager et de découvrir le monde. Après une tentative de fugue en 1875 alors qu'elle n'était encore qu'une gamine, elle finit par quitter ses parents et s'enfuir de Venise en 1885 à bord du Robinson en compagnie d'un jeune peintre légèrement plus âgé qu'elle, Jules Toulet. Ce dernier est amoureux de la jeune fille et en fait sa muse mais celle-ci est prise entièrement par sa passion des voyages : ensemble, ils vont visiter de nombreux pays d'Afrique et d'ailleurs mais ils se sépareront et passeront leur vie respective à voyager à la recherche de l'autre …

Comme j'ai lu Les voyages d'Ulysse, où on découvre un Jules Toulet parti à la recherche de sa bien-aimée Anna, il m'a semblé que ce serait bien de lire aussi ce titre qui est comme une sorte de complément au précédent. Cette fois, on découvre le monde à travers les yeux d'Anna, qui écrit des petits mots adressés à Jules mais il y a aussi un deuxième narrateur sous la forme du journal intime de Jules et qui s'adresse, bien sûr, le plus souvent à Anna. Il y a donc des références à ce qui va se passer dans Les voyages d'Ulysse et peut-être vaut-il mieux lire Les voyages d'Anna après Les voyages d'Ulysse si on ne veut pas apprendre certaines choses trop tôt. Dans le cadre de cet album, ce n'est pas une BD au sens traditionnel car ce serait plutôt un carnet de voyage, avec de magnifiques aquarelles, de superbes crayonnés, des cartes postales, des extraits de journaux intimes et de lettres, bref, des petits bouts de vie. Visuellement, il n'y a rien à reprocher, c'est un régal pour les yeux, même si certains dessins ne m'ont pas trop enthousiasmée. Par contre, je dois dire que je me suis un peu ennuyée car l'histoire est assez creuse : Anna ne pense qu'à voyager et ne fait pas cas de l'amour de Jules mais … car bien sûr qu'il y aura un mais ! A part qu'à mes yeux, ce n'était pas suffisant pour m'intéresser, surtout que je n'ai pas trouvé le personnage d'Anna très sympathique. L'avantage, c'est que c'est très vite lu : on passe plus de temps à savourer les dessins qu'à lire ! Du coup, même si ce n'est pas une lecture qui m'a emballée, je n'ai pas eu le temps de regretter de m'y être lancée !