LesdesarmesDans les années 1950, au Texas, Jack Farrell, qu'on appelle aussi Baby Jack, est revenu à Crystal, la petite ville qu'il a quitté quelques années auparavant. Avant de retrouver Angie et son fils adolescent Tim, Jack a besoin d'argent et décide de braquer la banque locale. Mais le shérif Blocker, un flic ripou qui est en place depuis longtemps, en est informé par Clayton, un jeune homme travaillant à l'hôtel où loge Jack. Témoin du hold-up, Blocker n'arrive pas à stopper Jack, qui se réfugie chez Angie. Mais un gros coup est en préparation avec la bande du caïd local et Angie et Blocker ont un rôle à y jouer …

Je ne savais pas trop comment résumer cette histoire car elle commence plus ou moins par la fin, quand on découvre une voiture de shérif qui roule au milieu du désert texan, avec, à bord, Jack, Angie et Tim … à part qu'on ne sait pas encore qui sont ces personnages et ce qu'ils font là. Ensuite, on remonte l'histoire à coups de flashbacks, avec retour à la fuite dans le désert. On n'arrête donc pas d'alterner entre ces deux périodes, qui s'étalent sur deux jours. La première chose qui m'a sauté aux yeux, c'est le dessin et son aspect désuet. On croirait voir le graphisme des bandes dessinées western à deux sous dont est friand le jeune Tim (et qu'on pouvait encore trouver dans les points presse des gares françaises il y a quelques années). De même, les couleurs paraissent un peu anciennes mais j'ai souvent trouvé qu'elles étaient trop foncées et que cela pouvait nuire parfois à la lecture et à la compréhension des vignettes. Mais là où j'ai vraiment le plus tiqué, c'est sur la représentation des personnages. Je n'ai qu'une chose à dire : hou, qu'ils sont moches !!!! On dirait que leur visage est en cire et qu'on les a laissés trop longtemps au soleil. En plus, ils ont des bouches souvent ridiculement petites et avec beaucoup de dents (cela n'arrêtait pas de me faire penser à des piranhas !). Pas de problème pour identifier tout le monde car ils sont tous assez différents mais les couleurs choisies n'aident pas toujours à les reconnaître tellement c'est sombre. En plus, si le nombre de personnages principaux est assez limité, les personnages secondaires sont assez nombreux et je me mélangeais parfois les pinceaux. Sinon, l'histoire est plutôt classique : il s'agit de monter un gros coup, où une bande de malfrats est impliquée, en liaison avec le shérif local et quelques personnes accessoires comme Angie. Bien sûr, on se doute que cela ne va pas se passer comme prévu vu l'arrivée de Jack en ville (qui est loin d'être un ange lui aussi). Il y a des scènes violentes mais que j'ai trouvées assez statiques visuellement (il faut dire que la BD date du début des années 1990 et ça se sent !) mais il y a aussi des scènes un peu glauques entre Angie et Jack (c'est simple, je ne sais toujours pas si c'est son fils ou son amant !). La fin ne fait pas dans la facilité mais elle m'a bien convenue. Cela s'est révélé assez sympa mais sans grande originalité (sauf si on replace l'ensemble à l'époque de sa parution première) mais je n'ai vraiment pas accroché au dessin !