CaliforniadreaminEn 1965, le groupe du moment le plus apprécié des jeunes américains, et plus particulièrement les jeunes Californiens, est The Mamas and The Papas avec leur chanteuse phare, Cass Elliott, qui semble charmer tout le monde. La jeune femme, de son vrai nom, Ellen Cohen, née dans une famille juive et commercante de Baltimore, plutôt enveloppée, ne semblait pourtant pas prédestinée au statut de star. Seule sa conviction de devenir quelqu'un de célèbre grâce à sa sublime voix et son caractère excentrique mais assumé mèneront Ellen au succès et la scène mondiale …

J'ai fait court dans le résumé car cet album raconte tout simplement une grande partie de la vie d'Ellen Cohen, devenue Cass Elliott ou Mama Cass pour le grand public et qu'il est plus intéressant de la découvrir en lisant l'album que mon résumé ! Tout d'abord, en plus d'être l'histoire d'une jeune femme hors normes, c'est aussi l'histoire d'une époque. On la découvre bébé, dans les bras de sa mère, à l'annonce de l'attaque de Pearl Harbor par les Japonais, puis petite fille ouverte et gaie, fascinée par la musique, le chant, l'opéra dont son père était très féru. Et puis on voit l'adolescente, qui n'est déjà plus dans les normes requises mais dont l'énergie, le caractère et l'humour balaient tous les problèmes. Ensuite, on voit comment les groupes musicaux de cette époque se font et se défont, comment les amitiés se tissent, comment les amours vont et viennent, comment le succès arrive soudain grâce à quelques chansons et un agent un peu plus impliqué dans la promotion de ses poulains. J'ai découvert une personnalité attachante, à la fois forte et fragile, au talent indéniable, au caractère bien trempé, moderne, courageuse et têtue, à laquelle il est difficile de résister. Et puis, l'époque décrite, en majorité les années 1960, a aussi son intérêt : il y a une certaine légèreté dans la façon de vivre, probablement accentuée par l'utilisation des drogues, un espoir omniprésent qui mumure que tout est possible et qu'il faut se laisser porter par la vague et apprécier ce qu'on a. Pourtant, si on voit que Cass est capable de se satisfaire de peu, ce ne sera pas le cas de tout le monde dans l'histoire. Les sentiments de Cass sont montrés de façon subtile, pudique, et si je connaissais déjà les chansons de ce groupe (comme beaucoup de gens vu qu'elles sont célèbres), j'ignorais presque tout de la vie de la chanteuse principale, hormis le fait qu'elle est morte bien trop jeune. D'ailleurs, l'album n'est pas une biographie complète car le récit s'arrête quand le groupe va commencer à connaître des problèmes relationnels et on ne verra pas la carrière solo de Cass. Le dessin crayonné noir et blanc peut sembler un peu brouillon mais il est plein de vitalité et d'énergie et en cela, il représente bien Cass. Je l'ai trouvé particulièrement bien adapté à l'histoire et les personnages sont bien reconnaissables (il suffit d'aller voir les photos ou les vidéos sur Internet pour tout de suite les retrouver dans le dessin). Donc, au niveau graphique, j'ai bien accroché ! Au final, j'ai apprécié ce beau portrait de femme, lu tout en étant bercée par les musiques de son groupe.

Les avis de Mo, Tamara, Clarabel, Canel.