CherpaysdenotreenfanceEn 2015, Etienne, auteur de bandes dessinées, et Benoit, journaliste et écrivain, décident de mener une enquête sur les années de plomb de la cinquième République. Interviewant de nombreuses personnes, les deux hommes se penchent d'abord sur l'assassinat du juge Renaud en 1975, l'omniprésence du SAC, le service d'action civique, dans toutes les strates de la société et à la botte de certains hommes politiques ou de certains partis, mais leurs recherches les mènent aussi à creuser sur l'opposition du syndicat patronal aux syndicats d'ouvriers dans les usines automobiles de Poissy pour terminer sur le soit-disant suicide du ministre du travail Robert Boulin en 1979 …

J'ai emprunté cet album à la médiathèque en sachant que j'allais probablement me perdre dans cette enquête et ce fut bien le cas ! Comme pour Les ignorants, Etienne Davodeau fait équipe, cette fois, avec un journaliste-reporter-écrivain qui a déjà de solides connaissances sur les sujets qu'ils vont aborder dans l'album. On reconnaît bien le trait de Davodeau, le crayonné noir et blanc, sobre et réaliste. En plus, le texte est bien lisible, ce qui est très agréable et cela vaut mieux, car du texte, il y en a beaucoup ! On voit les deux auteurs discuter entre eux de l'enquête, l'organiser, et on voit aussi toutes les interviews qu'ils ont menées, toutes les recherches. Rien à dire côté documentation, c'est du sérieux et du minutieux. Par contre, pour les personnes qui ne connaissent pas bien l'époque (comme moi, par exemple et pourtant, j'ai déjà entendu parler de certaines des affaires abordées), il est très facile de se perdre dans cette avalanche de détails et d'informations car les explications sont assez peu nombreuses et j'ai trouvé que l'époque n'était pas suffisamment détaillée (par exemple, une chronologie avec les présidents en place aux moments clés n'aurait pas été de trop). Pour certains, ce sera la découverte de voir que l'état français, les hommes politiques et les partis ne se gênaient pas pour magouiller (cela n'a pas franchement changé !) et pour éventuellement provoquer la mort des personnes gênantes. De mon côté, cela fait bien longtemps que je ne me fais plus d'illusions (d'ailleurs, je crois que je ne m'en suis jamais fait !) sur ce point et je n'ai donc pas été étonnée. Je reconnais une qualité indéniable à l'album, qui rend compte de façon rationnelle et précise des dérives d'un système qui se veut pourtant irréprochable, mais c'était vraiment trop d'informations pour moi, surtout que je n'ai jamais été passionnée par la politique. Du coup, je ne peux pas dire que j'ai vraiment aimé cette lecture mais c'est vraiment mon ressenti tout personnel et qui est fonction de mes goûts. Sinon, c'est une lecture édifiante !

L'avis de Géraldine (qui a abandonné).