CorpssonoresA Montréal, le 1er juillet, c’est le moment où tous les déménagements ont lieu. C’est l’occasion de faire le point dans sa vie, d’abandonner certaines choses pour en découvrir de nouvelles. En amour, c’est aussi difficile de savoir où on va : on se quitte, on se retrouve, on fait des rencontres inattendues, l’amour s’ancre dans les corps, dans les cœurs, les relations physiques sont tout aussi importantes, le manque fait souffrir, que l’on soit un couple récent ou non, hétérosexuel, homosexuel, une famille, un triangle amoureux, un séducteur, un polyamoureux, …

Pas facile de faire un résumé de cet album car celui-ci est composé de 21 petites histoires avec un seul thème : l’amour et bien sûr, son dérivé le sexe. J’avoue que je n’avais aucune idée de ce qu’il en était avant d’emprunter l’album à la médiathèque et c’est la couverture qui m’a séduite. Et puis, je connaissai déjà l’auteure avec Le bleu est une couleur chaude donc je n’ai pas été trop surprise par le contenu franc de ce nouveau titre. Le graphisme m’a beaucoup plu, même si j’ai parfois eu du mal avec la représentation de certains personnages. Les décors sont superbes et le fait que cela se passe à Montréal permet de changer d’air sans bouger de son fauteuil car j’ai trouvé que les ambiances différentes étaient très bien rendues (et particulièrement l’hiver). Les couleurs utilisées m’ont aussi bien convenu : les dégradés de tons doux dans le gris bleu et le gris marron permettent de rendre les histoires intemporelles et universelles. Peu importe l’histoire d’amour qu’on peut vivre en tant que lecteur, on est forcément touché par celles décrites dans l’album : il y a des relations heureuses, d’autres houleuses, des ruptures, du manque, des ratés, de l’attente, de la tendresse, des questionnements, bref, toutes ces choses que tout un chacun a eu l’occasion de vivre un jour. C’est en même temps subtil et cru mais ce n’est jamais choquant car tout paraît naturel. Les sentiments des personnages sont toujours à fleur de peau et nous rappellent que l’amour est une des choses les plus importantes et les plus belles du monde … j’ai trouvé que c’était presque un album à lire en couple pour entretenir la flamme !

L'avis de Karine.