LemoutonfarceurPetit Bêê le mouton s’ennuie. Mais Dindon Dingo passe par là et est intrigué par un tas de petites boules marron. Petit Bêê lui apprend qu’il s’agit de pastilles à malice mais Dindon Dingo n’est pas convaincu et lui demande à quoi ces pastilles peuvent servir et si elles se mangent …

J’avais envie de lire quelques albums jeunesse vu que cela faisait longtemps que cela ne m’était pas arrivé. Du coup, j’ai fouiné dans la salle jeunesse de ma médiathèque et je suis revenue avec une belle moisson dont voici le premier du lot. J’ai craqué pour l’allure de ce petit mouton en couverture (il faut dire que je suis une grande fan de Shaun le mouton et cela m’y a forcément fait penser). En plus, il existe un autre titre avec les mêmes personnages donc cela me permettra de l’emprunter une prochaine fois. J’ai trouvé l’ensemble sympathique et amusant. Tout d’abord, les dessins sont simples mais efficaces et les couleurs dans les teintes ocre et sépia sont agréables. J’ai aimé le contraste entre le dindon tout en hauteur et en pattes et le mouton tout en rondeurs. Quant à l’histoire, elle se concentre sur la faculté de persuasion de Petit Bêê : va-t-il convaincre Dindon Dingo à propos des pastilles à malice ? Mais vu le surnom du dindon, on peut le deviner ! Et j’ai adoré la fin … totalement logique et bien vue ! C’est sûr, je vais vite emprunter l’autre titre qui met le dindon à l’honneur cette fois (ou du moins il semblerait !).