PlutotcreverFred, qui vit à Rennes, a invité Alice, une amie du pays basque qui a longtemps vécu en Bretagne à partir avec lui en vacances. Alors qu’ils sont au mariage d’un ami de Fred vers St Malo, Alice offre un cadeau d’anniversaire à Fred pour ses 30 ans. Dans une boite, un livre, un carnet, du papier à cigarettes, un stylo et surtout un revolver de calibre 44. Dans la même nuit, un député est tué chez lui à Rennes par un calibre 44 et Fred et Alice vont être en fuite, poursuivis par le lieutenant Mc Cash, un flic borgne, bougon, alcoolique, drogué et têtu et par un indépendantiste basque furax …

Premier opus mettant en scène Mc Cash, le borgne sans prénom, on plonge dans une aventure policière faite de poursuites, d’enquête, de secrets de famille, de suspense, de rebondissements en tous genres sous la forme d’un road trip à travers toute la Bretagne. On fait tout d’abord connaissance avec Fred, qui sera le narrateur partiel de l’histoire (la partie du récit qui les concerne), et d’Alice et, même s’ils semblent un peu paumés, m’ont paru plutôt attachants. Parallèlement, on suit l’enquête menée par le lieutenant Mc Cash, un flic d’origine irlandaise, divorcé, désabusé, râleur, nihiliste, borne, alcoolique, drogué mais très doué et têtu comme pas deux. Franchement, il n’a rien pour plaire sur le papier mais je l’ai tout de suite apprécié car on sait où on va avec lui : il est direct et malgré ses défauts, il cache un grand cœur, même s’il ne le montre pas souvent ! Pour finir, on a aussi un vilain méchant pas beau, un indépendantiste basque, furieux, violent et un peu fou sur les bords, qui se lance lui aussi à la poursuite de Fred et d’Alice. Au fil des pages, on découvre des indices, on apprend des choses mais le mystère et le suspense sont conservés et on voyage beaucoup (y compris dans mon coin de Bretagne !), avec quelques poursuites assez prenantes. Si j’avais deviné certaines choses, d’autres ont été plus surprenantes et d’autres sont un peu restées dans le flou mais sans me causer de problème. Ce n’est pas le polar du siècle mais il permet de passer un très bon moment, avec des touches d’humour parsemées au fil des pages, histoire d’alléger le propos. La preuve : je l’ai lu en deux après-midis et je viens d’entamer le deuxième opus de la série, heureuse de ne pas quitter Mc Cash tout de suite !

L'avis d'Yvon.

Nota: j'ai lu la première version de ce livre mais il a été "rééecrit" par l'auteur qui voulait corriger quelques petites erreurs ou invraisemblances ... qui ne m'ont pas du tout gênée !