ForceofnaturePour favoriser les relations de travail au sein de l’entreprise familiale Bailey Tennant, un long week-end de randonnée est organisé dans les Giralang Ranges à l’est de Melbourne. Mais alors que la météo est au froid et à la pluie dans cette région, le groupe des femmes se perd sur la trajet et à son retour, une des participantes, Alice Russell, a disparu. Aaron Falk et sa collègue Carmen Cooper, agents en charge de la section financière de la police fédérale de Melbourne, sont rattachés à l’enquête et aux recherches car Alice travaillait en lien avec eux au sujet de possibles malversations au sein de Bailey Tennant. Qui plus est, Aaraon a reçu un étrange coup de téléphone en provenance d’Alice correspondant peut-être au moment de sa disparition. Mais les Giralang Ranges sont aussi connues pour leur passé glauque : un tueur en série a sévi là quelques années plus tôt, tuant plusieurs jeunes femmes et certaines n’ont jamais été retrouvées …

J’avais bien aimé le premier opus où on faisait connaissance avec l’agent Aaron Falk, au lourd passé qui continue à le hanter dans ce tome comme dans le précédent. Si le premier roman était sous le signe de la chaleur, de la sécheresse, et des territoires à la limite du désert celui-ci est plutôt à l’opposé : il y fait froid, humide, la pluie est souvent présente et arbres et buissons rendent la nature omniprésente. J’ai donc apprécié le fait de montrer que l’Australie a plusieurs visages (d’ailleurs, si les feux ravagent souvent l’arrière-pays de Melbourne en été, il y fait quand même plutôt frais en soirée et les hivers ne sont pas si cléments … il y a une île non loin où on peut assister tous les soirs au retour à terre des pingouins et il vaut mieux être bien couvert !). Donc, deux romans avec le même personnage principal et deux atmosphères différentes. Et si le passé d’Aaron joue un petit rôle dans le récit, ce n’est plus une enquête personnelle que mène Aaron : celle-ci est bel et bien rattachée à son travail. On le découvre donc d’une autre façon, avec les relations avec sa hiérarchie et ses collègues et j’ai trouvé que ça permettait de donner une nouvelle dimension au personnage, que je trouve de plus en plus attachant et humain. Il a ses forces et ses faiblesses mais il connaît ses limites et sait prendre en compte les besoins des autres. Le récit se divise en chapitres alternés : l’enquête proprement et ce qui se passe pendant la randonnée … on oscille donc entre présent et passé mais les indices sont distillés au compte-goutte, faisant ainsi monter la tension et laissant planer mystère et inquiétude. On se demande ce qui a pu se passer : j’ai bâti plusieurs suppositions au fur et à mesure de ma lecture et si certaines choses se sont avérées exactes, d’autres ont été de vraies surprises. On alterne aussi les lieux, des scènes se déroulant à Melbourne et d’autres dans les Giralang Ranges (un lieu fictif mais qu’on imagine aisément), ce qui permet de varier le rythme. L’ensemble reste assez classique mais forme un tout homogène et cohérent, facile à lire et relativement prenant (il n’y a pas vraiment d’action mais les pages se tournent vite malgré tout). Autant dire que je lirai son prochain titre avec plaisir car Aaron Falk a tout pour devenir un personnage chouchou et ses enquêtes sont agréables à suivre !

L'avis d'Héléne.

*Lu en anglais*.       Titre français : Sauvage.