LaimantPierre, un ancien étudiant en architecture, rencontre un de ses professeurs d’université dans un café à Paris. Le jeune homme, qui y travaille comme barman, lui apprend qu’il a détruit entièrement la thèse sur laquelle il travaillait lors d’un épisode de bouffée délirante et qu’il a donc laissé tomber ses études. Il doit néanmoins partir bientôt pour la Suisse, où il veut voir les Thermes de Vals, bâtiment épuré construit  par l’architecte Peter Zumthor, et qui fascine Pierre depuis longtemps. Une fois arrivé dans la petite ville d’Ilanz, Pierre trouve de l’aide pour se faire accompagner à Vals, niché au cœur de la montagne, et s’installe à l’hôtel des thermes, où il rencontre par hasard Philippe Valeret, un auteur de livres spécialisés dans les villes d’eaux …

Le grand format de cet album permet de le repérer facilement parmi d’autres, ce qui m’est arrivée à la médiathèque. C’est un bel objet, avec une couverture au dos toilé et aux pages épaisses. Par contre, j’étais un peu dubitative quant aux choix des couleurs. Tout l’album est à l’avenant des tons de la couverture : foncés, beaucoup de bleu, de gris, de noir et des dégradés de rouge. J’avoue que, si cela ne m’a pas gênée au début, vers la fin, j’avais la sensation d’être comme une daltonienne qui ne pouvait pas voir les tons jaune et vert (normal, il n’y en a pas mais leur absence se fait néanmoins sentir !). Par ontre, si je comprends le choix du bleu, du blanc et du noir, pour créer une ambiance de montagne, avec ses rochers, la neige et le bleu du ciel (sans compter que ce sont des tons froids, adaptés à la météo), j’ai moins compris l’option dégradés de rouge … pourquoi cette couleur plus qu’une autre ? Bref, ce n’est pas un choix général qui m’a plu, même si j’ai aimé le style ligne claire et le trait épuré, qui donne un petit côté rétro au dessin. Au niveau de l’histoire, là aussi, j’ai eu un peu de mal. Pierre est un étudiant en architecture qui est fasciné par un bâtiment précis : les thermes de Vals, qui se trouve en Suisse. On voit dès le départ qu’il est perturbé vu ce qu’il s’est passé avec sa thèse mais on ne comprend pas vraiment ce qui se passe et les motivations du personnage. De même, difficile d’adhérer à la fascination de Pierre pour les thermes : qu’est-ce qui l’attire ? C’est sûr que le dessin respecte bien la réalité quand on voit les photos mais franchement, ce n’est pas le genre de bâtiment qui me plait et j’ai un peu de mal à voir en quoi il est original ou autre. Je n’ai donc pas compris les raisons de Pierre à propos de ce bâtiment, à part le fait qu’il était en partie le sujet de sa thèse. De même, je n’ai pas trouvé utile les scènes du début, qui montre Pierre à Paris, à son travail puis en boite de nuit. Le peu qui est expliqué ici aurait pu tenir en quatre ou cinq cases ! Ensuite, une fois arrivé sur place, on découvre plusieurs personnages, qui vont graviter de façon plus ou moins longue autour de Pierre. Il y a particulièrement Testis, un vieil homme vivant en ermite dans la montagne et qui semble savoir des choses à propos de choses mystérieuses. Alors, oui, j’ai effectivement compris une partie de ces choses étranges mais je n’ai pas compris où voulait aller l’histoire … il se passe des choses mais bon, je me suis juste demandé « et alors ? ». C’est un peu comme s’il manquait une conclusion à l’histoire. Si le récit est juste un récit d’ambiance, cela pourrait éventuellement se comprendre mais dans ces cas-là, l’histoire serait presque trop développée. Et s’il s’agit de raconter vraiment quelque chose, où est-ce que ce récit m’amène ? Dans mon cas, j’aurais tendance à répondre « nulle part ! ». Autant dire que je suis ressortie très perplexe de cette lecture !

L'avis de Leiloona.